“Je ne peux que la regarder” : Vincent (L’amour est dans le pré) craque pour une prétendante

0
10

Vincent le Provençal, éducateur équestre de 40 ans, était aux anges. L’agriculteur de Natacha (téléconseillère à la Caisse primaire d’assurance maladie de 26 ans) et Hafsa (esthéticienne de 34 ans) chez lui. Et toutes deux faisaient tout pour l’envoûter.

Après leur soirée marquée par un karaoké ou des confidences coquines, Vincent et Natacha étaient les premiers réveillés. Et la prétendante était “au top” dès le matin comme l’a précisé le candidat. Après le petit-déjeuner, place au travail. Les deux femmes ont découvert ses chevaux et l’ont aidé dans les écuries. Fatiguée, Hafsa était un peu en retrait alors que sa rivale était toujours aussi pétillante. “Je me sens naturellement proche de Natacha et le fait qu’elle soit un petit rayon de soleil, Je ne peux que la regarder et m’intéresser à elle. Pour l’instant, je suis plus réceptif à Natacha parce qu’elle fait tout pour que je le sois“, a avoué le beau brun. Il a donc offert une séance de cours particulier à sa belle.

Hafsa a ensuite fait une promenade à cheval avec Vincent. L’occasion pour la belle Marocaine de faire savoir qu’elle se sentait bien chez lui. Direction le restaurant pour le trio ensuite. Et Hafsa a sorti sa plus belle tenue pour séduire l’agriculteur. Mission réussie ! Une fois à table, chacune a donné sa vision du couple. La brunette a fait savoir qu’elle ne pardonnait pas l’infidélité ou qu’elle n’aimait pas l’autorité. Petit souci : Vincent est “quelqu’un qui prend de la place“, ça peut donc faire des étincelles. Une raison de plus pour se rapprocher davantage de Natacha ? La suite au prochain épisode !