“Je savais que certains avaient mangé” : Dîners clandestins dans Koh Lanta, Coumba en dit plus !

0
80

Les téléspectateurs veulent des réponses. Après l’affaire qui a éclaboussé Teheiura – qui a confessé avoir mangé et partagé de la nourriture durant le tournage de certains aventuriers auraient mangé chez des locaux, à raison de trois fois par semaine. Les rumeurs vont bon train quant à l’identité de ceux qui ont mangé. Plusieurs noms circulent et fatiguée d’être citée à tord et à travers, Coumba a souhaité se défendre en direct sur C8.

Sur le plateau de Touche pas à mon poste le 8 décembre, la candidate a déclaré : “Je vous jure que je n’ai pas mangé ! Je savais que certains avaient mangé, on me l’a dit avant de rentrer à Paris mais je ne peux rien dire, il y a la clause de confidentialité”. Cyril Hanouna, qui aime beaucoup l’aventurière, a pris sa défense et mené son enquête de son côté. D’après mes informations, Coumba était déjà loin pendant que les autres s’empiffraient. Les dates ne coïncident pas, a lancé Baba.

Si Coumba avait déjà quitté l’aventure lorsque les dîners clandestins ont eu lieu, elle a expliqué en avoir entendu parler durant l’aventure. “Le camp du conseil n’était pas trop surveillé, on était dans un poulailler avec la tente de l’infirmière et du responsable des candidats à côté. Ils étaient censés nous surveiller mais la nuit, ils dorment ! C’était extrêmement facile de prendre une lampe torche et de sortir de la réserve”, a révélé la jeune femme. “Le besoin primaire, c’est de s’alimenter. Si tu as l’occasion, tu le fais parce que tu as faim. Je n’en veux pas à ceux qui ont mangé, j’en veux à la production d’avoir mal surveillé les candidats”, a-t-elle poursuivi. Coumba a saisi l’occasion pour prendre la défense de ses amis. “Je ne pense pas que ceux qui ont mangé pensaient à mal. Et Teheiura n’est pas dans ce coup !”.

Plus tôt dans la journée, Coumba s’était insurgée via son compte Instagram : “Pour info : je n’ai pas mangé sur Koh-Lanta ! Cette histoire s’est passée après ma sortie à la réunification. D’ailleurs, l’instigateur de ces opérations nocturnes était chez les Rouges ! Maintenant, je veux bien assumer ce que j’ai fait, mais il ne faut pas mettre sur ma tête tous les problèmes de cette aventure”.

Comme l’a rapporté Le Parisien, la boîte de production ALP a ouvert une enquête et convoqué des candidats, qui réfutent tous en bloc les accusations. “Nous avons été informés récemment, plusieurs mois après la fin du tournage, par des aventuriers participants que plusieurs aventuriers auraient quitté, en pleine nuit, le site où ils passent la nuit après le conseil pour se nourrir, peut-on lire. Nous avons décidé de mener une enquête auprès des aventuriers présents sur le tournage mais aussi en Polynésie auprès des locaux afin de récolter toutes les informations possibles sur cette affaire”.