“Je suis passée sous la barre des 50kg” : Karine Le Marchand sans fie sur son anorexie

0
19

Durant de longues années, L’amour est dans le pré (M6) reste marquée par cette période sombre de son adolescence, notamment. En interview auprès de nos confrères du magazine Gala, elle se livre à coeur ouvert sur le sujet.

À l’âge de 17 ans, la grande amie de Stéphane Plaza rejoint l’agence de mannequins Elite. “Je ne suis restée qu’un an dans l’agence, je n’y avais pas d’amies, je débarquais de ma province, je n’avais pas les codes, je me sentais très plouc“, se souvient-elle. Mais en mettant un pied dans le milieu, elle a développé de nouveaux complexes, notamment au niveau de son poids. “Quand j’ai commencé, on m’a dit que j’avais trop de hanches. Je me suis mise à faire du sport, je ne mangeais quasi plus, raconte-t-elle. Je suis passée sous la barre des 50 kilos pour 1,77 mètre. En fait, dans la vie je suis tout ou rien. Pour tout. Et dans l’hyper contrôle.

Aujourd’hui, elle est sortie de cette passe compliquée qui lui a pourri la vie. La maman d’une superbe Alya, bientôt 19 ans, adopte une hygiène de vie saine. “Je ne fume pas, je fais du sport et quand, comme hier par exemple, je me fais plaisir avec trois assiettes de gâteaux, le soir je ne mange pas, confie-t-elle. Je ne m’impose pas un régime ‘petits-pois-carottes’ mais je compense quand je fais un écart. J’équilibre. Ce qui fait le plus souffrir, selon moi, ce ne sont pas les 10 kilos en trop, ce ne sont pas les rides, c’est de ne pas se sentir en adéquation entre ce que l’on ressent à l’intérieur et l’apparence que l’on donne.

Si Karine Le Marchand a réussi à surmonter son anorexie, c’est grâce à son mental d’acier et sa volonté de fer. Car tout a commencé bien avant ses 17 ans, en réalité. À l’âge de 11 ans seulement, elle a suivi son tout premier régime à base de pamplemousse et de thon. “J’ai même pris des médicaments comme le Médiator !“, avait-elle avoué à nos confrères de Télé 7 Jours en février 2013. Heureusement, ces moments ne sont désormais que de lointains souvenirs pour la superbe brune.

L’interview de Karine Le Marchand est à retrouver en intégralité dans le magazine Gala, actuellement en kiosques.