Jean Castex adresse un message à sa femme Sandra dans “On est en direct”

0
11

Il y avait du beau monde hier soir, samedi 5 septembre 2021, sur France 2, pour la rentrée d’On est en direct. Léa Salamé faisait également ses débuts à la co-animation du programme aux côtés de Laurent Ruquier. Pour ce premier numéro, le duo recevait donc Richard Anconina, Karin Viard, Hervé, Alex Vizorek, Akhenaton et Shurik’n du groupe IAM, et Victor Rouart, rescapé du Bataclan. Mais l’invité de marque de la soirée était bien entendu le Premier ministre Emmanuel Macron d’adresser un petit mot à son épouse Sandra, et il ne s’est pas fait prier : “Il est minuit passé. Bon anniversaire chérie. J’arrive“.

Evidemment, Jean Castex n’était à la base pas présent sur le plateau pour évoquer sa vie privée, mais pour parler de la crise sanitaire, les antivax, et l’allocation de rentrée scolaire. Sur ce dernier point, il a assuré qu’il n’était pas dans “l’esprit” du gouvernement de “contrôler” l’utilisation de l’allocation de rentrée scolaire, après des propos polémiques du ministre de l’Éducation Jean-Michel Blanquer, qui avait suggéré qu’elle était parfois destinée à l’achat d'”écrans plats”. “On ne va pas aller regarder s’ils ont acheté du matériel scolaire avec d’autres revenus que cette allocation… C’est impossible à contrôler, ce n’est pas notre esprit“, a-t-il déclaré dans l’émission de France 2, rapporte l’AFP. “L’objectif c’est de soutenir, c’est une mesure de pouvoir d’achat destinée à des familles pauvres ou dans le besoin. C’est une allocation utile“, a insisté M. Castex.

On ne sait pas grand chose sur Sandra Castex, la discrète femme du Premier ministre, si ce n’est qu’elle préfère rester dans l’ombre et refuse systématiquement les demandes d’interviews. Jean et Sandra Castex sont à la tête d’une famille nombreuse avec 4 enfants, Lise (22 ans), Pauline (20 ans), Eugénie (16 ans) et Léa (11 ans).