Jean-Claude Brialy : Ses biens éparpillés, gros succès de la vente aux enchères !

0
18

C’est l’un des acteurs marquants de sa génération. Issu de la Nouvelle Vague du cinéma français, Jean-Claude Brialy a joué pour les plus grands, d’Eric Rohmer à François Truffaut en passant par Claude Chabrol. Avec des rôles devenus cultes et une nomination pour le César du Meilleur acteur dans un second rôle, il est entré dans le coeur des Français comme un brillant comédien capable de performances marquantes. Mort en 2007 à seulement 74 ans, il a longtemps caché, même à ses amis proches, le cancer de la mâchoire qui a fini par l’emporter.

S’il a longtemps caché son homosexualité, il a fini par faire son coming out avec la sortie de son autobiographie en 2000. En couple avec Bruno Finck, ce dernier a hérité des biens de l’acteur. Ce dernier ayant décidé d’abandonner le château de Monthyon dont il était propriétaire, il a laissé la ville de Meaux avec une propriété au coût d’entretien très onéreux. La commune de Monthyon a donc organisé une grande vente aux enchères regroupant plus de 900 lots liés à Jean-Claude Brialy. Si, dans la salle, on comptait seulement une quinzaine de personnes, elles étaient plus de 300 derrière leurs ordinateurs, selon les informations du Parisien.

Les prix pour les tableaux se sont envolés !

Et c’est peu dire que les biens de l’acteur ont intéressé les acheteurs. Sur les 900 lots présentés, plus de 90% ont trouvé preneur ! Une véritable razzia qui a vu les prix s’envoler à plusieurs reprises. L’oeuvre qui a rapporté le plus gros est un portrait de femme de Léonor Fini datant de 1932. Le prix ? 67 000 € ! Un tableau de Bernard Buffet de 1954 a lui été cédé pour la coquette somme de 55 000 €.

Une belle vente aux enchères, pour les fans de Jean-Claude Brialy comme pour les amateurs d’art. Il y en avait définitivement pour tous les goûts au château de Monthyon.