Jean-Claude Caron : Mort de l’acteur de Navarro à 77 ans

0
7

Jean-Claude Caron est mort samedi 5 juin 2021, ont annoncé ses enfants dans une publication partagée sur Facebook, quelques heures après sa disparition. Le comédien, qui avait joué dans de multiples séries télé, était âgé de 77 ans.

Nous passons par le compte de papa pour partager avec vous la triste nouvelle de sa disparition. Il est parti avec sérénité et légèreté hier à midi. Ses obsèques auront lieu jeudi 10 juin à 15h, à l’église du petit village d’Aujols dans le Lot, où il habitait et où repose déjà Annie“, ont écrit ses enfants Delphine et Jean. Selon les informations du site La Dépêche, il est mort des suites “d’une longue maladie“. Pour le grand public, il était Borelli, un des adjoints du commissaire Navarro dans la populaire série télé de TF1, diffusée entre 1994 et 2005.

Jean-Claude Caron, qui avait commencé sa carrière de comédien dans les années 1960 d’abord sur les planches, était aussi apparu dans d’autres séries à succès du petit écran comme Maître Da Costa, Joséphine Ange Gardien ou encore Section de recherches. Au cinéma, il avait eu de petits rôles dans une poignée de films comme Un crime, Soleil ou Potlach.

Sa passion pour le théâtre, Jean-Claude Caron la partageait avec son ami, le défunt Roger Hanin, star de Navarro. Comme le souligne La Dépêche, Jean-Claude Caron s’était confié en 2015 auprès du site sur l’amitié qu’il entretenait de longue date avec l’acteur. “Les deux hommes s’étaient en effet rencontrés au Festival de Pau, en 1988, dont Roger Hanin était le directeur artistique. Le point de départ d’une belle histoire qui les réunira ensuite sur les scènes des théâtres, dans les classiques : Tartuffe, Le Misanthrope et En attendant Godot”, peut-on lire. Les spectateurs avaient aussi pu retrouver Jean-Claude Caron dans la pièce Oui chef ! oui ! à l’occasion du festival de gastronomie Lot of saveurs.

A cette carrière d’acteur s’ajoutaient aussi des convictions profondes d’homme de gauche. Le défunt comédien s’était ainsi présenté sous l’étiquette Front de Gauche, aux élections départementales de 2015 sur le canton de Cahors 1.