Jean-Jacques Bourdin quitte la matinale de RMC : son remplacant déjà trouvé ?

0
95

Jean-Jacques Bourdin est décidément au coeur de l’actualité ces derniers jours. Le célèbre journaliste faisait récemment la une pour avoir réalisé un gros excès de vitesse sur la route. Cette infraction lui a valu de voir son véhicule immobilisé et son permis de conduire provisoirement retiré. En outre, on l’accusait d’avoir enfreint la règle des 100 km encore imposée par le gouvernement à ce moment-là sur le territoire français – dans le cadre de l’épidémie de coronavirus. Mais Jean-Jacques Bourdin, et même sa femme Anne Nivat, s’était alors farouchement défendu, révélant avoir eu l’autorisation de quitter le département d’Île-de-France le temps d’aller rendre visite à sa mère, en fin de vie dans un Ehpad.

À lire aussi

Mercredi 3 juin 2020, c’est pour un tout autre sujet que l’interviewer vedette de 70 ans a intéressé les médias. En effet, comme l’ont révélé nos confrères du Parisien, Jean-Jaques Bourdin arrête sa matinale sur RMC. Depuis près de vingt ans, il animait l’émission à son nom, Bourdin direct (de 6h à 10h), mais, d’un “commun accord” avec les dirigeants de la station, il aurait décidé de rendre les rênes. Qu’on se rassure, le journaliste ne s’apprête pas à raccrocher totalement puisqu’il continuera de mener ses interviews politiques musclées à 8h30 chaque jour. “C’est l’un des entretiens politiques les plus regardés de France et Jean-Jacques souhaite s’y consacrer pleinement en vue de l’élection présidentielle de 2022“, avance-t-on dans son entourage d’après le quotidien.

Il faut dire aussi que ce rendez-vous est devenu incontournable pour les auditeurs et un passage obligé pour les politiques, de quoi propulser RMC au rang des meilleurs médias. Jean-Jacques a pesé magistralement pour relancer RMC depuis 2001. Ses interviews politiques ont créé l’événement“, reconnaît-on chez RMC.

Reste désormais à savoir qui le remplacera à l’aube dès la rentrée prochaine ? Le Parisien explique que les discussions sont toujours en cours, mais certains noms sortent déjà du lot, notamment celui d’Apolline de Malherbe qui n’est autre que “le joker habituel de Jean-Jacques Bourdin“. Affaire à suivre…