Jean-Jacques Goldman à Londres : les dessous de sa vie dévoilés et révélation…

0
116

Pendant trente ans, il a été au sommet, puis il a choisi, au grand désarroi de ses milliers de fans, de retourner dans l’ombre. Le très populaire chanteur Jean-Jacques Goldman a ainsi choisi d’aller vivre à Londres il y a déjà trois ans, tout en gardant sa maison de Marseille pour s’y rendre en vacances. Le magazine Paris Match relate les dessous de sa nouvelle vie.

À lire aussi

Dans les pages de la publication, on découvre ainsi que le chanteur de 69 ans s’est installé dans le quartier de Wembley, dans “l’Ouest du Grand Londres, (…) une banlieue de la classe moyenne anglaise“. Et, surprise, malgré une immense fortune, il est locataire ! L’interprète des tubes Il suffira d’un signe, Elle a fait un bébé toute seule, Tournent les violons ou encore Envole-moi touche pourtant environ 2 millions d’euros par an de la part de la Sacem, qui gère ses droits d’auteur en France ; pays où il continue de payer ses impôts et où sa société est d’ailleurs domiciliée.

Jean-Jacques Goldman, qui selon son ami Alexis Grosbois n’a “aucune activité professionnelle et aucun projet musical“, savoure une vie discrète de retraité actif. Le chanteur aime notamment faire du jogging dans les rues de la capitale britannique et lire le journal sportif L’Équipe. Mais, surtout, il aime être présent pour ses filles. C’est là la véritable raison de son installation outre-Manche : ses enfants Maya (15 ans), Kimi (14 ans) et Rose (12 ans) sont inscrites au lycée international. Des filles dont il s’occupe avec sa femme Nathalie, docteur en mathématiques et professeure. Le chanteur “n’hésite pas à participer aux ateliers extrascolaires“, apprend-on.

Jean-Jacques Goldman – également le papa de Caroline (44 ans), Michael (40 ans) et Nina (34 ans) – devrait quitter Londres à la fin des études de ses cadettes, affirme son ami Michael Jones. Ce n’est donc pas le Brexit qui aura raison de lui, même s’il entreprend toutes les démarches pour rester dans le pays pendant encore quelques années…

Thomas Montet

Paris Match, dans les kiosques le 31 octobre 2019.