Jean-Marc Morandini poursuivi pour corruption de mineurs : nouveau coup dur pour l’animateur

0
8

BFMTV, la Cour d’appel de Paris a en effet décidé qu’il paraîtra devant un tribunal correctionnel lors d’un procès. Toutefois, Jean-Marc Morandini a encore une chance d’éviter cette issue d’après son avocate. “Nous allons faire un pourvoi en cassation“, a annoncé Me Corinne Dreyfus-Schmidt à l’AFP, se réjouissant que les circonstances aggravantes n’aient pas été retenues par la Cour d’appel. “C’est un premier pas“, a-t-elle souligné.

Jean-Marc Morandini est inquiété par cette affaire depuis 2016. A l’époque, il avait été mis en examen après les témoignages de deux jeunes hommes. Ces derniers assuraient qu’ils étaient mineurs au moment des faits, ils auraient eu 15 et 16 ans, et qu’ils avaient reçu des propositions sexuelles de la part de l’animateur. Le premier plaignant expliquait avoir reçu des messages à caractère sexuel en 2013 via Twitter. Jean-Marc Morandini s’était alors défendu en déclarant aux enquêteurs qu’il ne connaissait pas l’âge du jeune homme. Ce dernier avait fini par se désister et retirer sa plainte.

Le second plaignant avait révélé avoir été la cible de propositions sexuelles lors de son casting mené par le journaliste pour son projet de remake du film américain Ken Park. Dans son témoignage, il racontait par ailleurs avoir été convié au domicile de Jean-Marc Morandini où il aurait été invité à se déshabiller et à reproduire une scène de masturbation, comme le décrivait Le Parisien à l’époque. En garde à vue, Jean-Marc Morandini avait alors cette fois-ci assuré qu’il n’avait aucun souvenir de ces événements.

Jean-Marc Morandini reste présumé innocent des faits qui lui sont reprochés jusqu’au jugement définitif de cette affaire.