Jean-Michel Apathie : Sa fille Camille violemment agressée après un “date” !

0
194

Une soirée qui aurait pu mal tourner ! Selon le magazine Closer, la fille de Jean-Michel Apathie a été agressée ce jeudi 24 février après avoir rejoint un jeune homme avec qui elle avait rendez-vous après lui avoir parlé sur une application de rencontre. Le chroniqueur politique, qui a raconté l’histoire au magazine, a précisé que cette histoire s’était déroulée dans les Hauts-de-Seine, en proche banlieue parisienne. Pas vraiment l’amour qu’elle cherchait…

Une histoire qui aurait pu finir en drame mais la jeune Camille, née en 2004, a réussi à s’en sortir indemne et à se rendre au commissariat, où elle a porté plainte entourée de ses parents. Sûrement très choquée, la jeune fille a pu bénéficier du soutien de son célèbre papa, éditorialiste sur France 5 et LCI, mais aussi de sa mère Stéphanie, journaliste à L’Express, et de son grand frère César.

Une soirée à oublier pour toute la famille, et notamment pour le chroniqueur politique, sous le feu des projecteurs en ce moment. En effet, en pleine campagne électorale pour l’élection présidentielle, il n’hésite pas à donner un avis très tranché, refusant notamment de débattre avec Eric Zemmour, qu’il considère comme un “cochon de la pensée“.

Ancien chroniqueur du Grand Journal, entre 2006 et 2015, Jean-Michel Aphatie n’a jamais été du genre à garder sa langue dans sa poche. Le journaliste, qui a également officié sur France Info, RTL, Europe 1 et On ne peut pas plaire à tout le monde s’en est d’ailleurs pris ces dernières semaines sur Twitter à Eric Naulleau qui “a trouvé une assurance vie avec Eric Zemmour et l’entretient“.

Récemment, une autre de ses sorties avait fait beaucoup parler. Invité dans le magazine C Ce soir, il avait expliqué qu’il “assumait totalement son côté woke“, ajoutant une petite phrase bien sentie : “Oui, je suis un père-la-morale et j’emmerde ceux que ça emmerde !” Sûr de lui et de ses opinions, Jean-Michel Aphatie est une référence politique à la télévision depuis désormais presque 20 ans.

Il a néanmoins toujours protégé sa famille et notamment ses deux enfants, César et Camille, aujourd’hui jeunes adultes. Cependant, la politique ne leur a jamais vraiment été étrangère, avec deux parents journalistes et engagés : comme Jean-Michel Aphatie l’avait confié au journal Libération en 2012, ses enfants avaient “appris le nom des ministres avant les tables de multiplication” !