Jean-Pierre Pernaut et l’annonce de son cancer du poumon : la réaction de sa femme Nathalie Marquay

0
24

Il y a quelques semaines, se faire opérer une première fois incognito. Malheureusement, un mois plus tard, on lui apprenait que son deuxième poumon était malade à son tour. Et cette fois, il est impossible de réopérer. Un coup dur pour Jean-Pierre Pernaut qui a déjà souffert d’un cancer de la prostate en 2018.

Je me dis zut, c’est idiot“, a-t-il confié à TV Mag en repensant à son rendez-vous avec son médecin lorsqu’il a appris qu’il avait un cancer. Mais presque aussitôt, le présentateur a tenté de relativiser. “Nathalie m’a appris à ne pas avoir peur de ce mot car elle a aussi souffert d’un cancer très grave il y a quelques années. Tous les médecins font des efforts, mais le malade doit essayer de garder la pêche. C’est 40% à 50% de la guérison“, a-t-il indiqué.

Une fois ce rendez-vous terminé, Jean-Pierre Pernaut a dû annoncer la nouvelle à son entourage. Et pour sa femme Nathalie Marquay, ce ne fut pas une partie de plaisir. “Quand il est rentré à la maison, il m’a dit qu’il avait la petite bébête. Je n’ai pas fait la même tête que lorsque j’ai appris qu’il souffrait d’un cancer de la prostate. Un cancer des poumons, c’est quand même violent. Mais j’ai pensé qu’il fallait se battre et qu’on allait y arriver. Il n’a pas le choix, il est obligé. Il a deux enfants derrière lui, sa petite femme, donc il n’a pas le droit de nous lâcher“, a-t-elle rapporté.

Rendez-vous à la mi-janvier…

Quant à leurs enfants justement, Lou (18 ans) et Tom (17 ans), ils sont eux aussi très au fait de l’état de santé de leur père. “Je ne sais pas s’ils pleurent quand ils sont seuls dans leur chambre. Mais je ne leur mens jamais et leur donne les résultats à chaque étape. Ils savent qu’ils peuvent me faire confiance même s’il faut faire attention. Certains médecins disent à leur patient qu’il ne reste plus qu’un mois à vivre. Parfois, quatre ans, après ces malades sont encore en vie. En 1998, on ne me donnait pas un mois. Je suis encore là“, a rappelé Nathalie Marquay.

Jean-Pierre Pernaut vient en tout cas de terminer ses séances de radiothérapie. Il doit désormais faire preuve de patience : “On saura à la mi-janvier si ça a marché ou pas.