Jean-Pierre Pernaut irremplaçable ? “L’inquiétude” de TF1 à l’annonce de son départ

0
172

Jean-Pierre Pernaut est un peu une exception culturelle dans le journalisme français actuel“. C’est ainsi qu’est considéré le célèbre présentateur télé. Alors, quand il a annoncé son retrait du Journal du 13h de TF1 après trente-trois ans d’activité, ce fut un gros coup dur pour la chaîne. Ainsi, 18 décembre prochain, l’époux de Nathalie Marquay tirera sa révérence malgré des audiences toujours au rendez-vous. En plus de se faire à l’idée de son départ, il a fallu plancher sur le recrutement de son remplaçant. Dans le nouveau numéro du journal Le Monde, on comprend que cela a été un gros chantier tant Jean-Pierre Pernaut est une personnalité emblématique.

À lire aussi

C’est donc avec l’idée d’entrer “dans une nouvelle ère” que Thierry Thuillier, le directeur des programmes de TF1, a choisi de faire confiance à Marie-Sophie Lacarrau pour pallier son absence, même si la ligne éditoriale ne devrait pas être modifiée afin de laisser sa place aux régions au cours du journal. Là encore, Marie-Sophie Lacarrau apparaît comme un bon choix étant donné qu’elle est “elle-même très enracinée“.

Mais forcément, prendre la place du taulier de la Une ne sera pas une mince affaire. D’ailleurs, il règne même “une certaine inquiétude dans la maison“. La raison ? L’ombre de “l”accident industriel’ du remplacement raté de Patrick Poivre d’Arvor par Laurence Ferrari en 2008“. À l’époque, une campagne de dénigrement avait été menée à l’encontre de cette dernière, notamment en raison de son statut de femme selon elle. “Après, j’étais une femme, et ça, c’est un élément extrêmement important. Le bashing sur les femmes est d’autant plus violent, d’autant plus diffamatoire quand il s’agit d’une femme et pas d’un homme“, a-t-elle déploré en 2019 sur Non Stop People.

Marie-Sophie Lacarrau sera certainement épargnée par les attaques, elle qui est déjà bien ancrée dans le paysage médiatique français après avoir présenté le 13h de France 2 pendant quatre ans, en concurrence directe avec Jean-Pierre Pernaut. TF1 espère ainsi que “sa présence quotidienne a permis aux téléspectateurs de s’habituer à son visage, sinon à son style tout en douceur et sourires“. De quoi présager un “passage de relais sans heurt“. Réponse dès le 4 janvier 2021 !