Jean-Pierre Pernaut quitte le 13h : “une bonne nouvelle” pour Nathalie Marquay

0
66

La nouvelle a fait l’effet d’une bombe. Ce mardi 15 septembre 2020, Le Figaro a annoncé que Jean-Pierre Pernaut (70 ans) avait pris la décision de quitter le 13h de TF1 après trente-trois ans de bons et loyaux services. Une nouvelle officialisée rapidement par le principal intéressé sur les réseaux sociaux. Invitée à réagir sur CNews, son épouse Nathalie Marquay a annoncé que ce départ était “une excellente nouvelle” selon elle.

À lire aussi

Il va enfin pouvoir lâcher et être en famille aussi, même s’il ne quitte pas ce métier et qu’il reste dans le groupe TF1. Je suis très contente“, a tout d’abord confié Miss France 1987. Cette décision n’a pas été prise sur un coup de tête. Jean-Pierre Pernaut et sa chère et tendre en ont en effet longuement parlé dès la fin du mois de juin et durant leurs vacances. “C’est important qu’il lève le pied. Il a réfléchi. On a bien réfléchi tous les deux ensemble. Il faut qu’on profite encore“, a-t-elle poursuivi.

Nathalie Marquay n’a pas caché que la période durant laquelle il présentait les journaux depuis son domicile à cause du coronavirus avait été un élément déclencheur. “Ça a changé de rythme et il s’est aperçu que c’est bien d’être à la maison aussi. Ça a été un accélérateur pour lui“, a expliqué la belle brune de 53 ans. Si, aujourd’hui, cette décision apparaît comme une évidence, Jean-Pierre Pernaut a hésité avant de la prendre, car le 13h, “c’est son bébé“. “Ce n’est pas évident. Pour lui, c’est comme si on parlait de retraite alors qu’il a encore plein de choses à démontrer. Il va continuer à animer les SOS villages, Les Plus Beaux Marchés de France, il prépare aussi un magazine sur les richesses de notre terroir et un nouveau programme digital. (…) C’est inimaginable pour lui de lever le pied. Il ne peut pas. Il aime qu’on parle des belles régions“, a-t-elle conclu.

C’est à la fin de l’année (“juste avant Noël” selon Le Figaro) que Jean-Pierre Pernaut passera le flambeau à son successeur, dont le nom n’a pas encore été dévoilé. “Je sais que ma décision d’arrêter le 13h va surprendre pas mal d’entre vous. Je l’ai mûrement, très mûrement réfléchie. Le 13h et moi, c’est une aventure vraiment extraordinaire, grâce à vous, grâce à votre confiance, à celle de vos parents et celles de vos grands-parents parfois depuis trente-trois ans, donc. C’est un virage que je vais prendre à la fin de l’année. Mais d’ici là, attention, le 13h continue. Alors je vous donne rendez-vous ce midi !“, a-t-il notamment déclaré en vidéo, sur Twitter.