“J’en ai pleuré toute la nuit” : Cette humiliation qui a marqué Valérie Lemercier pendant trente ans !

0
15

l’actrice et réalisatrice à l’affiche du film Aline – prévu en salles le 10 novembre prochain – s’est exprimée au sujet du petit “contentieux” qu’elle a avec le pays de Céline Dion.

L’envie de tourner Aline est sans doute liée à un vieux contentieux que j’ai avec ce pays. J’étais partie jouer mon premier spectacle à Montréal, il y a trente ans. Ce soir-là, Air Canada avait acheté toutes les places pour les offrir à son personnel“, a-t-elle d’abord partagé. Sauf qu’une fois dans la salle, les spectateurs présents s’attendaient à voir l’humoriste canadienne Claudine Mercier, et non Valérie Lemercier. “Sans doute déçus de ne pas voir les imitations d’une Claudine Mercier, les gens ont quitté la salle les uns après les autres et à la fin, il n’y avait plus personne“, a-t-elle ensuite expliqué. Une terrible mésaventure qui a beaucoup affecté la comédienne et réalisatrice de 57 ans : “J’en ai pleuré toute la nuit. Du coup, je n’ai jamais voulu remettre les pieds au Québec.”

Valérie Lemercier compte bien se réconcilier avec le Québec. “Du coup, je n’ai jamais voulu remettre les pieds au Québec. Je vais y aller une semaine pour la sortie du film, et ça me fait très peur. D’autant que Céline Dion, c’est leur tour Eiffel…“, ajoute la star. Peut-être fera-t-elle le voyage avec son nouvel amoureux, pour lui apporter un peu de soutien ?

Retrouvez l’entretien de Valérie Lemercier en intégralité dans le dernier numéro du Journal du dimanche.