Connect with us

Jenifer : le tueur présumé de son oncle arrêté

Pure People

Jenifer : le tueur présumé de son oncle arrêté

D’après les informations de M6, au moins six individus ont été interpellés dans le cadre de l’enquête sur l’assassinat de Jean-Luc Codaccioni, l’oncle de Jenifer Bartoli. Christophe Guazzelli est suspecté d’être le tireur présumé, précise Le Point.

Bonne nouvelle pour Jenifer et sa famille. D’après les informations de M6, au moins six personnes ont été interpellées dans le cadre du double-assassinat d’Antoine Quilichin et de Jean-Luc Codaccioni, l’oncle de Jenifer Bartoli. “Certaines des personnes entendues” par les enquêteurs de la Brigade nationale de lutte contre la criminalité organisée corse (BNLCOC) et de la direction régionale de la police judiciaire (DRPJ) d’Ajaccio “étaient déjà écrouées pour d’autres affaires”, précise le media.

De son côté, Le Point révèle que les autorités policières sont parvenues à déterminer que Christophe Guazzelli, fils de Francis Guazzelli tué en 2009, serait le tueur présumé de l’oncle de Jenifer Bartoli. L’un des membres fondateurs du gang de la Brise de mer et ex-joueur professionnel de football au FC Nantes, Christophe Guazzelli a été mis en examen ainsi que son frère Richard, pour double homicide. Il “a fait valoir son droit au silence au cours de sa garde à vue, débutée le 4 juin dernier”, ajoutent nos confrères. Il avait été interpellé le 12 décembre dernier avant d’être extrait de sa cellule le 4 juin dernier pour être entendu. Christophe Guazzelli est soupçonné d’avoir lui-même tué les deux victimes. “Dans cette affaire, Christophe Guazzelli est bien accroché. Ce double homicide pourrait s’inscrire dans une volonté de vengeance du meurtre de son père mais aussi de ceux de Francis Mariani et d’Ange-Marie Michelosi”, précise un haut fonctionnaire cité par l’hebdomadaire.

Le 5 décembre dernier, une fusillade sous forme de guet-apens avait touché Jean-Luc Codaccioni, l’oncle de Jenifer, à Bastia. L’homme fiché au grand banditisme avait été emmené à l’hôpital, grièvement blessé par balle. Quelques jours plus tard, le mardi 12 décembre dernier, l’AFP avait annoncé sa mort. L’homme avait alors succombé à ses blessures sur son lit d’hôpital. Antoine Quilichini alias “Tony le boucher” et autre figure du grand banditisme en Corse, avait été tué sur le coup tandis qu’un troisième individu non visé par les tirs avait été légèrement blessé.

More in Pure People

To Top