Jérôme Anthony chanteur, ce qu’en pensent ses fils: “Ce n’est pas leur délire !”

0
135

La radio, la télé, ça va bien cinq minutes. Jérôme Anthony, que l’on a l’habitude de voir à l’écran pour présenter des émissions, a créé la surprise le 28 février 2020 en annonçant qu’il se lançait… dans la chanson. Dans les colonnes de France dimanche, le présentateur revient sur la sortie de son premier opus, sa fierté immense, son “rêve de gosse” à lui. “J’aime chanter depuis très longtemps, rappelle-t-il. J’écris, compose et donne des petits concerts en province ou pour des entreprises.

À lire aussi

Et c’est ainsi que Ma plus belle chanson a vu le jour, véritable recueil de tubes classiques, Pour le plaisir, Le Chanteur malheureux, Aline, Chez Laurette, en version jazzy. Véritable fanatique des anciennes émissions de variété des années 1970, Jérôme Anthony a souhaité leur rendre hommage. Son album, c’est le penchant musical du livre sur lequel il a travaillé précédemment, Maritie & Gilbert Carpentier ou l’Âge d’or des variétés, publié aux éditions du Chêne. Mais il n’a pas travaillé que sur des reprises. Parmi les onze titres qu’il entonne avec douceur, un inédit a été écrit spécialement pour lui, il y a longtemps, par Gilbert Bécaud : Je t’oublie.

Papa de deux garçons, Simon (23 ans) et Joseph (16 ans), Jérôme Anthony s’est préparé à ne pas forcément plaire à toute la petite famille. Dans les écouteurs de ses fils, c’est un tout autre univers qui déferle. “Ce n’est pas du tout leur délire, conclut-il ! Eux, c’est plutôt RnB et rap. En même temps, quand je suis monté l’autre jour dans la voiture de mon aîné, j’ai été très surpris de voir qu’il écoutait du Michael Bublé et ça m’a un peu rassuré ! Je crois surtout qu’ils sont heureux pour moi. Après, ça fait deux ans que je leur prends la tête avec ça, donc je pense aussi qu’ils n’en peuvent plus !

Retrouvez l’interview intégrale de Jérôme Anthony dans France dimanche n°3839 du 27 mars 2020.