Jérôme Anthony en couple : rares confidences sur sa “relation à distance”

0
126

Jérôme Anthony ne chôme pas pendant le confinement. Le présentateur et chanteur de 51 ans est notamment chaque soir sur M6, dans l’émission Tous en cuisine, en direct avec Cyril Lignac. Il tente tant bien que mal de reproduire les plats du quotidien de l’ancien juré de Top Chef. Interrogé par le magazine Public, il s’est confié sur son nouveau quotidien et a fait une rare révélation sur sa vie privée.

À lire aussi

Jérôme Anthony n’aime pas trop s’épancher sur sa vie privée. Mais il a accepté de faire une exception quand nos confrères lui ont demandé s’il était en couple. “Je suis séparé de la maman de mes deux fils depuis longtemps et je suis avec quelqu’un depuis neuf ans. C’est une relation à distance, car elle habite à Lille et moi à Nancy. Mais on se voit à Paris la semaine, souvent aussi le week-end et c’est très bien comme ça. On n’est pas les uns sur les autres“, a-t-il déclaré. Bien entendu, il n’en a pas dit plus sur la personne qui partage sa vie aujourd’hui.

En revanche, Jérôme Anthony a été un peu plus bavard au moment d’évoquer ses fils Simon (23 ans) et Joseph (16 ans). Il n’a pas caché qu’il était un papa très protecteur avec eux. “Je les appelle tous les jours, mais une fois qu’ils sont là, j’en ai ras le bol d’être avec eux. J’ai essayé de faire comme mes parents, de leur laisser toute la liberté en pensant que, sans interdit, ils n’auraient pas envie de faire des bêtises, mais ça n’a pas marché ! Du coup, depuis quelque temps, j’ai serré la vis. Je suis passé de Jackie sympa à Jackie con, ils ne me laissent pas le choix… Mais bon, mes punitions durent un quart d’heure“, a-t-il poursuivi.

Mais son confinement avec le plus jeune de ses fils se passe “très bien“. Le plus grand vit avec sa copine et n’est donc pas à leurs côtés. “On se fait plein de vidéos ensemble, il adore la lumière comme son père. Et puis les journées passent très vite, parce que je suis en direct tous les soirs avec Cyril Lignac sur M6“, a-t-il conclu le sujet.

L’intégralité de l’interview est à retrouver dans le magazine Public du 10 avril 2020.