Jessica Thivenin critiquée sur l’éducation de Maylone : “Gavée”, elle s’emporte

0
87

Jessica Thivenin a bien du mal à accepter les critiques, surtout quand elles concernent son fils Maylone (8 mois) et qu’elles sont injustifiées. Ce jeudi 18 juin 2020, l’épouse de Thibault Garcia a poussé un nouveau coup de gueule sur Snapchat.

À lire aussi

Il y a environ deux semaines, la candidate des Marseillais (W9) a remarqué que le cycle du sommeil de son bébé avait changé. “Ce matin, Maylone s’est réveillé à 7h30. Avant, il se levait à 8h. Après il a rechangé son cycle de sommeil, il se réveillait à 6h-6h30. Et maintenant, le cycle est revenu. Il repasse à 7h. Je n’arrive pas à lui faire faire les siestes. Quand je le couche, il tourne dans tous les sens, ça devient une tannée. Il griffe, il râle…“, expliquait Jessica Thivenin le 3 juin dernier. Depuis, la belle blonde de 30 ans fait tout pour que Maylone ait un cycle régulier. Et ce n’est pas toujours simple.

Le matin et l’après-midi, c’est un peu plus la guerre, mais le soir, ça va“, a confié Jessica ce matin. Et, un peu après le déjeuner, elle a expliqué à son fils qu’il pouvait jouer encore un peu, mais qu’après, il faudrait aller faire la sieste. “Tu peux me regarder comme ça, c’est l’heure de la sieste après, okay ? Si tu veux jouer à la bagarre du sommeil avec maman, tu vas perdre. Maman gagnera toujours. C’est maman qui décide si tu dors ou pas, d’accord ? “, a lancé Jessica après avoir vu que Maylone n’était pas très coopératif. Des déclarations qui ont fait polémique.

Jessica Thivenin “gavée”

Certains internautes n’ont en effet pas apprécié sa phrase “c’est maman qui décide si tu dors ou pas” et le lui ont fait savoir. Agacée, Jessica Thivenin a donc répondu à ses détracteurs sans plus attendre. “Ne vous occupez pas de l’éducation de mon fils. Tout à l’heure, quand j’ai dit ‘c’est maman qui décide si tu dors ou pas’, bien entendu que s’il est fatigué, je vais le laisser dormir. Avant sa sieste, il ne voulait pas dormir, mais là, ça fait une heure et demie qu’il dort. Il était KO, il n’a pas dormi ce matin. S’il est fatigué, bien entendu que je vais le mettre dans son lit. Mais il ne veut jamais aller au lit. À part le soir. Donc oui, à un moment donné, quand je vois qu’il est fatigué, je le couche. C’est terrible de toujours ouvrir sa gueule, ça me rend folle. Comme si j’étais une malade mentale. (…) Je connais mon fils, je sais quand il est fatigué ou pas“, s’est-elle indignée. Elle a ensuite regretté de toujours devoir se justifier, surtout quand ce n’était pas pour un véritable problème. “On dirait qu’il ne faut pas se louper. Le but, ce n’est pas que mon fils dorme toute la journée. Ça me saoule. Je vais bloquer tout le monde, ça m’a gavée“, a-t-elle conclu.