Jessica Thivenin enceinte : “Embrouille” avec Thibault sur le prénom du bébé

0
74

Jessica Thivenin et Thibault Garcia Kuro attendent leur premier enfant. Dimanche 26 mai, ils ont dévoilé sur la page YouTube Monsieur Kuro une interview d’eux parlant de la grossesse de la jolie blonde et de leur avenir. Pendant dix-neuf minutes, ils font des révélations sur les humeurs de la star des Marseillais (W9), leurs craintes et les prénoms auxquels ils pensent pour leur futur bébé. Résumé.

À lire aussi

Si les futurs parents n’ont pas vraiment de préférence concernant le sexe de leur enfant, ils en ont en ce qui concerne les prénoms. Mais voilà, ils ne semblent pas être du tout sur la même longueur d’onde. “C’est une embrouille. On n’est pas du tout d’accord, clairement pas. (…) Thibault a un prénom dans sa tête et il ne lâche pas l’affaire, c’est Carmen“, lance d’entrée la jeune femme qui a sorti son autobiographie C’est tout pour moi !.

La star de télé-réalité préfère Ivana ou Clara de son côté si c’est une fille, Ange si c’est un garçon. Les amoureux concluent : “On va déjà éliminer un sexe [c’est-à-dire à attendre de savoir si c’est une fille ou un garçon, NDLR] et, après, on choisira un prénom.

Dans cette vidéo, on apprend ensuite que Thibaut a pris du poids, il est donc en pleine couvade, que les parents des jeunes mariés ont pleuré en apprenant la nouvelle de la grossesse et que le couple a tout fait pour que cette information ne s’ébruite pas, contrairement à celle de leur mariage il y a quelques mois. “On a de la chance, car mon gynécologue est à Dubaï. Du coup, ça évite les fuites“, confie Jessica Thivenin.

Enclin à la confidence, le beau gosse a ensuite évoqué le fait qu’il n’était pas toujours simple de vivre avec une femme victime de ses hormones : “Tout est de ma faute, il pleut c’est ma faute. (…) Toute la journée, je prends cher.” “Des fois, je me rends compte je suis bipolaire“, lui répond alors sa femme, attendrie.

Autre information : le couple n’a pas l’intention de cacher son bébé. “On montrera notre enfant sur les réseaux sociaux. On pourrait essayer de la cacher mais ce sera trop compliqué, alors autant le montrer“, expliquent-ils.