Jessica Thivenin honteuse à cause de Maylone : leur retour à Dubaï perturbé

0
184

Ces derniers jours, Jessica Thivenin et Thibault Garcia ont profité de leurs premières véritables vacances en famille avec leur fils Maylone. Un cap symbolique pour le couple qui a vécu difficilement les premiers mois du nourrisson en raison de ses sérieux pépins de santé. Mais cet épisode douloureux semble être désormais derrière eux et en dépit d’avoir perdu tout leurs souvenirs, les Marseillais ont plié bagage lundi 3 février heureux et reposés. Un état d’esprit qui a été de courte durée à en croire la jolie blonde de 30 ans et pour cause, le vol retour pour rejoindre Dubaï a été un véritable enfer. Pourtant, tout avait bien commencé comme le confiait Jessica via son compte Snapchat.Voilà on est dans l’avion, direction la maison ! Mon bébé il est là, il est très content de rentrer lui aussi. J’ai hâte d’arriver” s’impatientait-elle sans savoir que les prochaines heures allaient se révéler éreintantes.

À lire aussi

La raison ? Maylone a décidé d’en faire des siennes. “Il vient de hurler dans tout l’avion, j’arrive à le calmer là. J’ai tremblé pendant deux minutes, je me suis dit ‘mon fils ça ne va pas être le bébé de l’avion, il va pas faire ça quand même ?’ Je les ai tellement insultés ces bébés là dans ma tête, il ne peut pas devenir ce bébé là !” confie encore quelque peu paniquée Jessica. Et de poursuivre en faisant part de son sentiment de honte qu’elle a éprouvé : “Non, on ne veut pas qu’il soit le bébé de l’avion qui pleure pendant six heures. Mon amour, c’est pas grave si tu cries, on te dira rien, maman elle te protège. Non c’est pas vrai, je ne savais pas trop quoi faire ni où me mettre parce que franchement déranger le vol des autres, c’est tellement gênant.”

Ce moment désagréable passé, la jeune maman a pu retrouver le calme de sa maison. L’occasion pour elle de revenir une nouvelle fois sur ce voyage en avion compliqué. “C’est le pire vol qu’on a eu avec Maylone depuis sa naissance. On est allé en France aller-retour et ça allait nickel, l’aller pour aller à l’île Maurice parfait et le retour il a crié une bonne heure sur six. A ce moment-là, tu ne sais plus quoi faire, tu as honte parce que les autres gens te regardent. T’as envie d’aider ton fils, de savoir ce qu’il a mais par rapport aux autres passagers, tu te dis qu’ils ont payer leur vol, c’est quand même un budget et en plus de ça ils se tapent un vol où mon fils crie à côté d’eux… T’es au bout de ta vie. Mais bon, il a crié, après il s’est calmé, il s’est endormi. Mais il a râlé, il avait des gaz.” Jessica Thivenin patientera sans doute encore quelque temps avant de renouveler l’expérience…