Accueil Pure Télé Jesta Hillmann débarrassée d’un gros complexe : elle a succombé à une...

Jesta Hillmann débarrassée d’un gros complexe : elle a succombé à une tendance esthétique

0
13

Jesta Hillmann ne peut plus s’empêcher de sourire depuis mercredi 26 mai 2021. La maman de Juliann (bientôt 2 ans) et Adriann (3 mois) s’est offert une intervention esthétique qui lui tenait à coeur. Et pour cause, cela concerne son visage. En effet, l’ancienne aventurière de Koh-Lanta a sauté le pas pour se faire poser des facettes dentaires, cette nouvelle tendance qui séduit de plus en plus de candidats de télé-réalité qui souhaitent embellir leur sourire en modifiant leurs dents visibles.

Le résultat est encore plus impressionnant que ce que j’imaginais ! Jamais on ne pourrait croire que ce sont des facettes tellement c’est naturel“, s’est réjouit Jesta Hillmann sur Instagram juste après avoir eu son rendez-vous. Dès le lendemain, certainement submergée par les messages des internautes, la jolie brune a entrepris de répondre à leurs questions, notamment concernant le prix de ce genre d’intervention. “J’ai payé mon traitement, j’ai payé mes facettes, je vous le précise. Je pense que le prix varie entre 600 et 1 300 euros par dent mais il faut demander un devis à son dentiste. Certes, ce n’est pas donné mais c’était vraiment un complexe“, a-t-elle confié.

Jesta Hillmann a par la suite partagé des photos de son ancien sourire “catastrophique” qu’elle ne supportait plus (voir diapo). “Vous comprenez pourquoi c’était un complexe ? Quand je revois ces photos, je me dis ‘oh mon dieu’“, a-t-elle commenté, encore impressionnée par le résultat bluffant. Pour conclure sur le sujet, la femme de Benoït Assadi se défend d’avoir cédé à un caprice. “Et je vais vous dire quelque chose, je suis loin d’être parfaite, certains diront que j’ai un nez dégueulasse, des petits seins, que j’ai plein de choses à changer ou à améliorer mais moi je ne suis complexée de rien à part de mes dents donc voilà. Au bout d’un moment, ça ne sert à rien de garder un sourire qui me complexe“, s’est-elle justifiée.