Johnny Depp violent avec Amber Heard ? Nouvelle offensive de l’acteur avec une vidéo

0
20

Déclaré “mari violent” par la justice britannique, Johnny Depp ne lâche pas l’affaire. L’acteur est prêt à tout pour rétablir sa vérité, même à s’acharner dans la grande affaire de violences conjugales qui l’oppose à Amber Heard, son ex-épouse. Cette fois, l’acteur star de Pirates des Caraïbes s’est concentré à apporter une nouvelle preuve au sujet d’un des événements de son procès contre le Sun pour diffamation.

Cette fois, Johnny Depp a apporté une vidéo censée prouver qu’Amber Heard a menti à propos d’une nuit de mai 2016, lors de laquelle elle disait avoir été violemment agressée par son ex-mari. Des témoins avaient confirmé la version de l’actrice, qui disait qu’il lui avait jeté un téléphone au visage, arraché de nombreux cheveux et avait détruit la cuisine de leur penthouse dans un élan alcoolisé. Malgré des photos du visage tuméfié d’Amber Heard, Johnny Depp assurait que son ex-femme était la responsable du désastre.

À l’époque, quatre policiers de Los Angeles étaient intervenus. Des amis d’Amber Heard avaient malencontreusement appelé le 911 à deux reprises. D’après les dépositions des agents intervenus sur les lieux – publiées par le Daily Mail – aucun signe de blessure, de vandalisme ou de crime n’a été constaté à leur arrivée. Durant le procès, il était plutôt question d’une cuisine aux chandeliers brisés et aux bouteilles de vin rouge brisées et coulantes sur les murs et tapis de la pièce. Sur la vidéo d’une des caméras personnelles d’un officier de police, on constate alors que leur appartement est propre et bien rangé.

Des témoignages mensongers ?

Une aubaine pour les avocats de Johnny Depp. “Amber Heard et ses amis décrivaient une scène chaotique mais la nouvelle vidéo des agents de la LAPD montrent sans ambiguïté que leur penthouse n’a jamais été dégradé et que leurs témoignages sont mensongers“, a assuré Me Adam Waldam auprès du Daily Mail.

Après l’apéritif qu’a été le procès pour diffamation perdu par Johnny Depp, les deux ex-époux se retrouveront bientôt pour le plat de résistance : un procès à 50 millions de dollars dans le comté de Virginie (États-Unis) causé par la plainte de Johnny Depp pour diffamation contre Amber Heard, qui s’était décrite comme “survivante de violences conjugales” dans un article du Washington Post.

Leurs 18 mois toxiques de mariage auront lancé une immense guerre judiciaire sans fin entre les deux acteurs. L’un comme l’autre restent sur leurs positions. The Sun avait remporté son procès contre Johnny Depp, la justice britannique ayant jugé qu’il était effectivement un mari violent. L’ex de Vanessa Paradis avant été privé d’un appel en appel. À la barre, Amber Heard avait détaillé l’emprise horrible qu’avait eu l’acteur sur elle, les violences, les insultes et l’alcoolisme qu’elle subissait au quotidien. Johnny Depp avait alors concédé lui avoir déjà donné un coup de tête.