Johnny Hallyday : Maxim Nucci coupé du film sur son dernier road trip, la raison dévoilée

0
155

Son absence ne passera pas inaperçue : Maxim Nucci, ami fidèle et proche collaborateur de Johnny Hallyday sera un fantôme invisible et inaudible dans le coffret posthume Son rêve américain, que le public pourra découvrir le 23 octobre 2020. Il a pourtant bien fait partie de l’ultime road trip du rockeur à travers l’Amérique, en 2016, mais Maxim Nucci, alias Yodelice, a demandé à être effacé du film souvenir qu’en a tiré le réalisateur François Goetghebeur, intitulé À nos promesses.

À lire aussi

Il a donné beaucoup de lui pour le disque posthume, sa relation avec Johnny était vraiment très forte et il a besoin de tourner la page“, a expliqué un proche auprès du magazine Paris Match, publié le 15 octobre. Déjà lors de la sortie de Mon pays c’est l’amour, en octobre 2018, le musicien, auteur et producteur de 41 ans avait peu assuré la promotion et était resté en retrait alors que c’est lui qui a finalisé l’album après les funérailles de Johnny. Maxim Nucci avait également composé et écrit plusieurs chansons des albums Jamais seul (2011), Rester vivant (2014) et De l’amour (2015).

Johnny Hallyday et Yodelice étaient bien plus que des collaborateurs en studio, ils étaient des amis proches, tant et si bien que le musicien a pris part au dernier road trip à moto du Taulier, entre la Nouvelle-Orléans et Los Angeles. Cinq jours seulement avant sa mort, c’est dans la salle de projection de sa maison de Marnes-la-Coquette que le mari de Laeticia a pu visionner une première version du film À nos promesses. Notamment pour effacer la présence de Maxim Nucci, le film en noir et blanc a depuis été remonté. Il fait aujourd’hui partie du coffret inédit Son rêve américain, qui comprend trois CD et deux DVD. Un projet hommage dont la veuve du rockeur s’est dit “fière et heureuse” en dévoilant un premier extrait du titre inédit Deux sortes d’hommes, en septembre dernier.