Johnny Hallyday : Un bien mythique (et inoubliable) bat des records aux enchères !

0
160

Débarquer sur scène, au Stade de France, sur une énorme Harley Davidson… il n’y avait que Laura Smet, la fille de Johnny Hallyday, a été vendue vendredi 18 mars 2002 au salon Retromobile de Paris, une vente orchestrée par la maison Artcurial. Alors que la moto était estimée entre 50 000 et 250 000 euros, la Harley Davidson a fait l’objet d’une bataille de dix minutes entre enchérisseurs avant d’être adjugée 470 840 euros à un acquéreur anonyme.

Ce modèle Softail Heritage 1340, piloté par le chanteur français lors d’un road trip aux Etats-Unis en 1990, avait eu une nouvelle vie en France, suite à une complète transformation à Cannes, passant de l’orange et noir au bleu électrique. Offerte à la star par le patron d’Universal Music Pascal Nègre, et renommée en hommage à la fille du rockeur Laura Smet, la Harley est la vedette mécanique en 1995 du clip I can’t stop wanting you, tiré de l’album Rough Town (voir notre diaporama). En 1998, elle entrera avec lui au Stade de France pour un concert d’anthologie.

Juste avant la représentation, la moto avait été cédée à un fan français à l’occasion d’un concours organisé par Johnny et sa maison de disques. L’heureux gagnant la conservera vingt-trois ans. Le vendeur s’est engagé à reverser 20% du prix à l’association La Bonne Etoile, créée par la veuve du chanteur, Laeticia Hallyday.

En septembre dernier, de nombreux fans et quelque 150 bikers s’étaient rendus à Paris pour une journée d’hommage au chanteur, près de quatre ans après sa disparition. En présence de Laeticia Hallyday et de ses deux filles Jade et Joy. A cette occasion, une oeuvre du plasticien Bertrand Lavier avait été dévoilée : la statue de 6 mètres installée près de Bercy est composée d’un mât en forme de manche de guitare, avec au sommet, une Harley-Davidson.