Jordan Bardella dézingué dans On est en direct : “Il s’est fait piquer sa meuf par un grand noir”

0
31

Peu avant l’arrivée de Jordan Bardella dans l’émission On est en direct le 16 octobre 2021, Philippe Caverivière n’a pas manqué de taquiner (voire même de dézinguer) celui qui est devenu récemment le président du Rassemblement national à seulement 26 ans.

Pour commencer sa chronique, l’humoriste a ironisé sur le jeune âge de l’homme politique et a blagué sur le fait qu’il était impératif que Laurent Ruquier et Léa Salamé ne le retiennent pas trop tard. “Vous me lâchez pas Jordan Bardella trop tard, j’étais avec sa maman en coulisses, il a interro d’histoire-géo lundi matin, il redouble sa seconde elle veut pas qu’il quitte trop tard, vous le libérez tôt !” ironise-t-il d’emblée.

C’est Zemmour en beau

Amusé, Philippe poursuit sur sa lancée et compare celui qui est en couple avec Nolwenn Olivier, la petite fille de Jean-Marie Le Pen, à Eric Zemmour. Mais selon lui, l’énorme avantage pour Jordan Bardella est qu’il est nettement plus séduisant que l’ancien chroniqueur de Cnews. “C’est un surdoué. Finalement Jordan c’est un peu Zemmour en beau. C’est Zemmour en jeune. C’est Zemmour en esthétique, j’ai envie de dire.” ajoute-t-il.

Très surpris de l’engagement du jeune homme originaire de Seine-Saint-Denis au sein du Rassemblement National, l’humoriste qui a longtemps co-écrit les textes de Nicolas Canteloup tente de comprendre, avec beaucoup d’humour, ce qui pourrait avoir motivé son admiration pour Marine Le Pen. “On le surnomme le “Mbappé du racisme”, Ramenez les noirs à la maison, allez les bleus, allez ! Alors être président du RN à seulement 26 ans c’est vrai que c’est fort mais à mon avis, ça cache un truc. Ça cache une blessure d’enfance. À mon avis, il s’est fait piquer un Kinder Pingui ou sa meuf par un grand noir. Je pense !” indique-t-il, sous les rires des animateurs et de leurs invités. À son arrivée, Jordan n’a pas souhaité répondre aux blagues de Philippe.