Jude Law papa gaga de 6 enfants à 47 ans : ” Ils m’aident à rester jeune”

0
391

Le 18 novembre 2020, Jude Law sera à l’affiche du nouveau film de Sean Durkin, intitulé The Nest. Le comédien britannique y incarnera un trader qui tente de s’intégrer dans la société bourgeoise dans laquelle il sévit. Cette performance a été très saluée par la critique, notamment au Festival de Deauville où le long métrage a été récompensé à trois reprises. Mais le plus beau rôle de l’acteur, c’est sans doute celui de père. D’autant qu’il vient, grâce à son épouse Phillipa Coan, d’accueillir son sixième enfant !

À lire aussi

J’adore profondément chacun de mes enfants

Les biberons et les couches-culottes ne l’effraient pas. C’est bien simple, pour Jude Law, la paternité est une bouffée d’air pur. “Je peux vous dire que j’adore profondément chacun de mes enfants, explique-t-il dans les colonnes du magazine Gala. Ils m’aident à rester jeune. Nous étions tous réunis hier parce que mon plus jeune fils Rudy a eu 18 ans. Nous avons organisé un dîner qui sera probablement le dernier avant un certain temps, du fait des nouvelles règles sanitaires à Londres. Voir tous mes enfants ensemble, à ces âges différents, est tout simplement merveilleux.

Sacré tablée ! Jude Law a eu deux garçons, Rafferty (1996) et Rudy (2002), ainsi qu’une fille, Iris (2000), avec Sadie Frost. Il leur a offert une petite soeur, Sophia (2009) avec Samantha Burke, puis une autre, Ada (2015) avec Catherine Harding. Marié avec la psychologue Phillipa Coan depuis le 30 avril 2019, il vient de compléter sa petite tribu, comme il l’a annoncé dans le Tonight Show américain de Jimmy Fallon. “J’ai beaucoup jardiné, racontait-il à propos de son confinement. Oh ! Et bien sûr, en plus de ça, j’ai eu un bébé. Voilà, vous savez tout. C’est vraiment merveilleux. On est tellement heureux de pouvoir fonder une famille.

C’est la joie d’être parent, n’est-ce pas ?

Si vous apercevez un portrait de famille, vous serez certainement subjugué par la ressemblance entre Jude Law et certains de ses enfants. Mais ne vous avisez surtout pas d’oser une comparaison devant lui. “Ils sont chacun uniques et ont leur propre personnalité, rectifie-t-il avec fierté. Mon fils aîné Rafferty me ressemble et il a certainement de mes qualités, mais il reste lui-même. C’est la joie d’être parent, n’est-ce pas ? Vous voyez un peu de vous-même, vous voyez un peu de la mère, mais vous observez aussi cette personne grandir et évoluer devant vous. C’est la beauté d’être père de famille !

Retrouvez l’interview de Jude Law dans le magazine Gala, n° 1425 du 1 octobre 2020.