Julia Paredes prévoit des balades avec sa fille et se fait rappeler à l’ordre

0
106

À l’image de nombreux Français, Julia Paredes suit à la lettre les règles imposées par le gouvernement ! C’est donc de chez elle que l’ancienne candidate de télé-réalité compte bien lutter contre la propagation du coronavirus. Une situation qui n’est pas simple étant donné qu’elle est responsable de sa fille Luna (3 ans) à temps plein. Sur Instagram ce lundi 16 mars 2020, elle a fait part de son nouveau planning.

À lire aussi

Bon, c’est parti pour suivre les règles de confinement ! Je vais essayer d’organiser les journées de Luna un peu comme à l’école… Le matin, on apprend des choses (chanson, dessin, construction…) et l’après-midi, un peu de sport et balade en forêt pas loin pour admirer les changements de la nature.” Sur ce dernier point, Julia Paredes s’est attiré les foudres de ses abonnés, qui n’ont pas manqué de lui rappeler la nécessité première de rester chez soi. “Je veux pas jouer les rabat-joie, mais même la petite balade n’est pas autorisée, tout simplement parce que vous êtes à deux et ce n’est pas un sport“, “Pas de sortie tout court, pas de balade à forêt, même à 400 m de la maison, pas un enfant ne doit être dehors à part dans son jardin clôturé“, “Comment tu vas justifier la balade en forêt ? Il faut une autorisation de sortie pour les déplacements essentiels“, peut-on lire en commentaires. Des rappels à l’ordre auxquels la jeune femme n’a pas souhaité réagir.

À travers cette même publication, elle en a simplement profité pour exprimer sa difficulté à occuper Luna et surtout à lui expliquer le contexte de la situation. “Je le répète souvent à Luna et lui explique de manière douce pour ne pas la faire paniquer. Mais au fond de moi, tout cela me stress quand même ! Il faut appeler un maximum nos proches, c’est ce que je fais avec Luna, elle se rend moins compte de notre isolement. Donc, occupez-vous un maximum, appelez vos proches, prenez soin de vous et stoppons ce virus.” Une conclusion qui met cette fois-ci tout le monde d’accord !