Julia Vignali : “Je n’oblige personne à dormir avec moi !”

0
35

Thomas Sotto, Maya Lauqué et Damien Thévenot étaient sur le plateau de C à Vous, ce vendredi 17 septembre sur France 5. L’animatrice de 46 ans, qui partage sa vie avec Kad Merad depuis 7 ans, a eu droit à un visionnage un peu particulier : une vieille casserole qui a beaucoup fait rire Anne-Elisabeth Lemoine et les autres ! La maman de Luigi (15 ans) a revu sa première émission de C à Vous en direct, datant de 2014. A cette époque, elle recevait Dany Boon et un certain Kad Merad, très dissipé, pour le film Supercondriaque. Face à cette archive, Julia Vignali se souvient : “C’était un grand moment, je me souviens avoir travaillé l’émission pendant une semaine ! Je crois que Kad Merad a voulu se faire par remarquer par l’animatrice et ça a marché”, note-t-elle, avant de confier que l’acteur de 57 ans lui fait un débriefing de l’émission et lui envoie des messages pendant Télématin.

“Je reçois des sms pendant les coupures pub. Il dit quand c’est bien, quand c’est pas bien, quand il aime les tenus ou pas. Il me parle de Thomas, qu’il adore”, commente Julia Vignali. Celle qui animait Le Meilleur Pâtissier sur M6 explique ensuite que ses nouvelles habitudes matinales chamboulent un peu son couple ! Alors qu’Anne-Elisabeth Lemoine lui demande si Kad Merad n’est pas fâché que sa compagne se couche à 21h, cette dernière répond : “Je n’oblige personne à dormir avec moi…” “Il a retrouvé une certaine liberté”, déclare Julia Vignali, avec un sourire au coin.

Julia Vignali et Thomas Sotto sont revenus sur leur interview accordée au Parisien. Le journal pointe du doigt leurs multiples casquettes, ce qui n’a pas plu au journaliste de 48 ans. Julia Vignali, elle, a pris les choses avec plus de philosophie. “Il y a un proverbe arabe qui dit ‘Quand tu as un problème, multiplie-le et tu en auras moins’. C’est très vrai ! Je ne me vois pas comme une cumularde mais comme une femme à qui on a proposé deux beaux postes et qui a accepté“, explique la présentatrice. “On a de beaux problèmes quand on travaille à la télévision”, a-t-elle conclu face à Anne-Elisabeth Lemoine et son équipe.