Julian Bugier, un gendre idéal ? “Je suis plus un emmerdeur”

0
51

C’est un nouveau gros et beau challenge qui attend Julian Bugier. À partir du 4 janvier 2021, le présentateur de 39 ans prendra les commandes du JT de 13h de France 2 et succédera ainsi à Marie-Sophie Lacarrau, partie pour remplacer Jean-Pierre Pernaut au journal télévisé qui sera diffusé au même horaire, sur TF1. Une belle revanche pour lui qui a un parcours peu banal et a été joker du 20h pendant neuf longues années. Auprès du Parisien, il s’est confié sur cette nouvelle aventure, ainsi que sur son image de gendre idéal.

À lire aussi

Sans surprise, le journaliste n’a pas hésité bien longtemps quand on lui a proposé ce poste en or. C’est une “immense responsabilité” qu’il est prêt à assumer. “Et cela récompense mon travail et ma fidélité au Service public. Depuis toujours, je me sens bien dans cette boîte. Malgré des tentatives de débauchage, j’ai toujours voulu rester, car je suis très attaché à l’esprit du Service public“, a précisé Julian Bugier.

C’est donc plein de détermination et de bonnes idées qu’il compte reprendre en main le JT de 13h de France 2. Et il souhaite d’ailleurs en changer la ligne éditoriale : “Oui. Cela sera un des chantiers des mois à venir. Le 13 heures doit évoluer avec son temps et son époque. On va travailler à une version enrichie, avec des débats et de la découverte par exemple. Comme dans mon magazine Tout compte fait, je souhaite montrer cette France qui bouge et qui innove. J’avais proposé une émission à la direction, J’ai une idée pour la France. Je ne sais pas si elle verra le jour, mais je veux montrer ces idées dans le 13 Heures. Mon leitmotiv est cette phrase de Jacques Chancel : ‘Il ne faut pas donner au téléspectateur ce qu’il aime, mais ce qu’il pourrait aimer.’

Je vais essayer de me lâcher un peu plus

Julian Bugier a notamment pour exemple Jean-Pierre Pernaut, qui a incarné son journal pendant trente-deux ans et qui savait se démarquer grâce à son style personnel. “Dans chaque sujet, il mettait sa personnalité. Ça force le respect. Modestement, je vais essayer de me lâcher un peu plus. Et d’en finir avec l’image de gendre idéal (rires). Ma belle-mère vous le dirait : je suis plus un emmerdeur qu’un gendre idéal !“, a plaisanté l’époux de Claire Fournier.

Nul doute que le beau brun réussira à relever ses objectifs. C’est en tout cas une année 2021 chargée qui l’attend, car il continuera à être aux commandes de son émission hebdomadaire Tout compte fait, des Soirées continues qui “sont très occasionnelles” ou de Cellule de crise. Il ne compte en effet pas lâcher sa tranche d’info du soir d’Europe 1. “Europe 1 m’a fait confiance et je suis un homme de parole. Je n’abandonnerai pas au milieu de la course. Je finirai la saison. L’une de mes priorités sera le 13 Heures. (…) Avec une bonne hygiène de vie, rien n’est impossible. Et je me reposerai cet été puisque, pour la première fois depuis dix ans, je vais pouvoir profiter des vacances scolaires et non pas assurer mon rôle de joker. Je vous assure que mes enfants ce matin ont applaudi des deux mains en apprenant la nouvelle“, a conclu le papa de Lucien (né en avril 2011) et Gabrielle (née en 2013).