Julie Gayet fait volte-face : Elle plante un festival mais finit par y aller !

0
103

Comédienne, productrice, femme engagée, compagne d’homme politique, Julie Gayet est sur tous les fronts. Normal, dans ces circonstances, que des accidents d’emploi du temps arrivent parfois. Mais cette fois-ci, ça n’est pas au goût de tous.

À lire aussi

Attendue dès le mercredi 20 novembre en Gironde où elle devait présider la section documentaire du Festival international du film d’histoire de Pessac (FIFHP), la compagne de François Hollande a fait faux bond ! Alors même que le rendez-vous était pris depuis plus de trois mois, comme l’explique François Aymé, le commissaire général de la 30e édition de cette manifestation. Julie Gayet devait loger à l’hôtel Holiday Inn, dans une chambre supérieure de cet hôtel quatre étoiles, à quelques kilomètres du cinéma Jean-Eustache. “Elle n’a pas pris ce rendez-vous au sérieux”, surenchérit François Aymé.

De son côté, Julie Gayet s’est justifiée en avançant une bonne raison. En effet, avec le collectif #NousToutes, elle organise ce samedi 23 novembre une grande marche contre la violence faite aux femmes, à Paris. Déçu par cette annulation de dernière minute, François Aymé a demandé à la réalisatrice Danièle Jaeggi de remplacer Julie Gayet au pied levé.

Coup de théâtre, pourtant ! La comédienne a finalement prévenu, mercredi à 17h, qu’elle se rendrait à Pessac. Elle sera présente une première fois le vendredi 22 novembre à 18h45 pour rencontrer le public, puis le samedi soir pour l’anniversaire de la 30e édition du festival. Entre les deux rendez-vous, elle sera bel et bien à la marche parisienne.

François Hollande ne sera, en revanche, pas à ses côtés. Il signera son nouvel ouvrage à la librairie Mollat, à Bordeaux.