Julie Ricci enceinte et déjà 8 kg en plus : “Je dois faire attention” (EXCLU)

0
78

Tous les jours, sur TFX, Julie Ricci dévoile son quotidien, entourée de son mari Pierre-Jean Cabrières et de leur fils Gianni dans l’émission Mamans & Célèbres. Actuellement enceinte de son deuxième enfant, l’ancienne candidate de Secret Story a accepté de répondre à quelques questions de Purepeople.com.

À lire aussi

Que souhaitez-vous montrer à travers ce programme ? Que va-t-on apprendre de vous qu’on ne soupçonnait pas ?

Dans ce programme, je voulais vraiment me montrer autrement que dans la télé-réalité… À l’époque, j’étais célibataire, aujourd’hui, j’ai grandi, je suis mariée. Je voulais me montrer dans ce cadre-là, avec ma petite famille, et partager ça avec les gens pour leur montrer tous ces changements importants.

Avez-vous posé des limites concernant ce tournage ? Et votre mari, qui n’est pas aussi célèbre que vous, a accepté d’être filmé, a-t-il posé des limites lui aussi ?

Non, je n’ai pas eu à poser des limites. La production n’a pas fait de demandes farfelues pour le tournage. Ce sont des choses de notre quotidien. J’ai demandé à mon mari s’il voulait participer à nos activités et ça ne lui posait pas de souci, donc il a fait ça naturellement et n’a mis aucune restriction.

Comment avez-vous découvert cette nouvelle grossesse et comment l’avez-vous annoncé à votre mari ?

Découvert, ce n’est pas vraiment le mot. On pouvait s’y attendre puisqu’on essayait depuis un certain temps. En fait, c’est simple, moi, je suis une femme réglée au jour le jour. Donc dès que j’ai quatre jours de retard, je sais qu’il y a une chance pour que je sois enceinte. Pour lui annoncer, je l’attendais dans la chambre et je lui ai demandé s’il voulait jouer à un jeu. J’avais mis mes mains derrière mon dos avec le test de grossesse dans l’une d’elles et il a choisi la bonne !

Vous êtes bientôt enceinte de 5 mois. Combien de kilos avez-vous pris depuis le début de votre grossesse ?

J’ai pris 8 kilos d’amour pour l’instant !

Votre ventre a poussé plus vite. Est-ce que vous vous sentez moins bien dans votre corps que pour votre première grossesse ?

C’est vrai que ça a été très rapide ! J’ai été surprise que le ventre soit sorti aussi vite. C’est sûrement un peu ma faute, car j’ai beaucoup mangé et je me sens déjà un peu essoufflée. Donc j’essaie de recommencer à manger correctement et de me prendre en main. C’est encore le début, mais j’ai déjà gonflé du visage et je commence à ne pas trop m’aimer physiquement, il faut que je fasse attention. Mais ça fait partie du jeu et c’est pour la bonne cause ! Tant que mon enfant est en bonne santé, je veux bien ressembler au petit bonhomme Michelin ! (rires).

Connaissez-vous le sexe du bébé ? Quand allez-vous le révéler ?

Oui, je viens de l’apprendre, mais je ne peux pas le révéler, car mon mari n’est pas encore au courant. Je veux vraiment garder la surprise et je vais essayer de lui faire une jolie petite annonce, je dois réfléchir encore un peu.

Appréhendez-vous la réaction de Gianni une fois que le bébé sera là ?

On a essayé de lui expliquer, mais il est encore petit pour le comprendre. On tente de faire passer le message avec des livres, ou en mettant des peluches sous nos T-shirts. J’espère qu’il ne sera pas jaloux… on va lui expliquer qu’il y a de la place pour deux dans le coeur de papa et maman et qu’il va falloir qu’il partage ses jouets. Ça peut être une solution, par exemple, de lui apprendre à donner le biberon avec de la pédagogie et un peu d’amusement.

En voulez-vous un troisième ?

Mon mari aimerait beaucoup une famille nombreuse, donc un troisième enfant lui irait bien ! Moi, j’ai dit qu’on allait voir comment ça se passe avec le deuxième bébé, voir comment on gère, et on avisera en fonction de la situation. Malheureusement, pour moi, la grossesse n’est pas forcément un plaisir… je trouve ça très long, je n’aime pas être dépendante et ne rien pouvoir porter. Donc, accueillons déjà le deuxième et on en reparlera dans quelques mois…

Si Gianni souhaite faire de la télé-réalité plus tard, vous seriez pour ou contre ?

Honnêtement, je ne serais pas ravie… mais je n’irai jamais à l’encontre des choix de mon fils, je le laisserai faire sa propre expérience. Dans vingt ans, j’espère qu’il y aura autre chose que la télé-réalité… ou en tout cas une télé-réalité un peu plus mature et intelligente.

Propos recueillis par Perrine Némard

Contenu exclusif ne pouvant être repris sans la mention de Purepeople.com.