Julie Ricci obligée d’accoucher plus tôt, sa santé en cause

0
111

Cette deuxième grossesse n’est pas comme elle l’imaginait. Après avoir fait une fausse couche l’été dernier, Julie Ricci partageait son bonheur d’être de nouveau enceinte en décembre dernier. Mais tout ne s’est pas passé comme dans ses rêves. Très vite, elle a appris que les reins de son bébé étaient “plus épais que la normale”. En plus de cela, elle fait du diabète gestationnel et sa glycémie n’est pas dans les normes. Jeudi 4 juin 2020, l’ancienne candidate de Secret Story avait donc rendez-vous à l’hôpital afin de faire des examens. Une journée qu’elle a détaillée sur Instagram.

À lire aussi

Rendez-vous à l’hôpital pour en savoir plus sur l’arrivée de bébé. Va-t-il sortir plus tôt que prévu ? C’est la grande question du jour“, a-t-elle tout d’abord écrit en légende d’une photo d’elle, avant son rendez-vous. Elle ensuite dévoilé des vidéos d’elle en plein monitoring et a expliqué que c’était pour vérifier si le coeur de son fils ne ralentissait pas. “Je suis contente et rassurée de faire ces examens pour voir si tout va bien“, a précisé celle qui est déjà l’heureuse maman de Gianni (1 an et demi).

Quelques heures plus tard, Julie Ricci a posté une photo d’elle sur son fil d’actualité durant sa fameuse séance de monitoring. Et elle a fait une grande révélation à ses fans : “C’est officiel. La semaine prochaine, mon mari Pierre-Jean Cabrières et moi deviendrons parents pour la deuxième fois. Vu que je fais du diabète gestationnel, l’accouchement va être déclenché. Gianni va devenir grand frère, la famille va s’agrandir pour notre plus grand bonheur.

En story, elle a donné plus de détails, l’occasion d’apprendre que son bébé se porte bien, qu’il pèse déjà 4 kilos et que, dimanche, elle retournera à l’hôpital pour refaire des examens. “Et bébé sera sûrement avec nous la semaine prochaine, car je devrais être déclenchée. Il va falloir qu’on prépare Gianni un peu plus pour l’arrivée du bébé“, a-t-elle ajouté. Julie Ricci doit également préparer sa valise de maternité et deux ou trois choses avant l’accouchement, pour que son époux ne soit pas stressé quand le bébé, prévu pour fin juin, pointera le bout de son nez.