Julien Doré : Son gros taquet à Roselyne Bachelot pour défendre une consoeur

0
90

Julien Doré multiplie les confidences en marathon promo pour la sortie de son dernier disque porté par le single intitulé La Fièvre. Le populaire chanteur de 38 ans a ainsi levé le voile sur sa nouvelle vie en province ainsi que sur ses envies de duo avec Céline Dion. Il a également partagé ce qu’il pensait de la nouvelle ministre de la Culture, Roselyne Bachelot.

À lire aussi

Mercredi 30 septembre 2020, Julien Doré était invité de C à vous (France 5) et il a pu donner son point de vue sur la manière dont le monde culturel essaie tant bien que mal de s’en sortir alors que la crise sanitaire liée au coronavirus vient tout bouleverser et ce malgré une enveloppe de 2 milliards d’euros promise par le gouvernement. Mécontent des propos qu’elle avait avancés quelques semaines plus tôt dans la même émission, lorsqu’elle avait répondu du tac au tac aux critiques formulées par la chanteuse Clara Luciani, il n’a pas hésité à tacler Roselyne Bachelot “Je vous regardais l’autre jour et je voyais Roselyne Bachelot réagir à Clara, et j’étais assez étonné de la condescendance avec laquelle elle a coupé court en disant, je crois, qu’elle trouvait la réaction de Clara un peu mesquine. En ponctuant d’un : ‘Vous connaissez notre vie, à nous, les ministres.’ Et ça c’est arrêté là. Et moi ça m’a vachement choqué en fait“, a-t-il d’abord contextualisé.

Et Julien Doré, à qui l’on doit les tubes Le Lac, Coco Câline ou encore Paris-Seychelles, d’ajouter : “Oui, madame, on connaît justement trop votre vie, et on aimerait mieux connaître la destination de fonction importante comme celle que vous occupez plutôt que savoir ce que vous faites dans votre vie, que ce soient vos voyages en jet ou vos chroniques dans différentes émissions… Effectivement madame, on a plutôt envie d’avoir des réponses, là. Et c’est vrai que la réponse qu’elle a eue sur la réaction de Clara, j’ai trouvé ça extrêmement déplacé. (…) Je pense avant tout à ceux qui nous entourent et qui n’ont pas ces micros sur leur chemise pour pouvoir parler de leur situation. Et leur situation, dans le monde du spectacle, est absolument dramatique.