Juliette Gréco : Ce précieux cadeau de Serge Gainsbourg qui lui a été volé

0
86

Une légende de la chanson française s’en est allée : le 23 septembre 2020, Juliette Gréco est morte à l’âge de 93 ans. Comme sa famille l’a annoncé à l’AFP mercredi soir, la chanteuse et comédienne s’est éteinte “entourée des siens dans sa tant aimée maison de Ramatuelle”. La star laisse derrière elle un magnifique héritage musical avec des chansons devenues des classiques, telles que Si tu t’imagines, Jolie Môme, Un petit poisson, un petit oiseau, ou encore Déshabillez-moi et La Javanaise… Ce dernier titre, que lui avait offert son ami Serge Gainsbourg en 1962, n’a pas été son seul cadeau qu’il lui a fait.

À lire aussi

À cette même époque, au début des sixties, celui qui se rêvait peintre avant de se lancer dans la musique avait également offert un véritable trésor à son amie : le dernier tableau qu’il avait peint, et le seul qu’il lui restait après qu’il avait détruit tous les autres. Mais voilà, ce précieux cadeau avait été dérobé au domicile de Juliette Gréco en 2015, alors qu’il était accroché dans une pièce peu utilisée de sa maison dans l’Oise : “Je suis très malheureuse, j’ai l’impression qu’on m’a arraché un petit morceau de ma vie. Pour l’instant, je ne porte pas plainte. Je donne quelques jours à mes voleurs pour le remettre là où ils l’ont trouvé. Après, je lance la machine de guerre, je ne peux pas laisser passer ça“, avait-elle expliqué à l’AFP, en précisant que l’oeuvre avait été remplacée par une “contrefaçon”.

L’interprète avait alors ajouté : “C’est un tableau de petite taille, 50 cm sur 20 cm environ, que Serge m’avait offert au début des années 60. C’était le dernier qu’il avait peint et le dernier qu’il lui restait. Il est signé Ginsburg [vrai nom de Serge Gainsbourg]. Ce tableau le représente lui et sa soeur, quand ils étaient enfants, dans un parc. C’est une scène d’une tendresse infinie.” Une oeuvre sentimentale dont elle n’a plus reparlé depuis et qu’elle semble n’avoir jamais retrouvée…