Jussie Smollett et son agression suspecte : paria, il attaque Chicago en justice

0
60

Jussie Smollett passe à l’attaque. Après une longue période de discrétion, à la suite de l’abandon des charges retenues contre lui par un tribunal de Chicago dans l’affaire de sa supposée fausse agression, l’acteur américain de 37 ans a décidé de lancer à son tour des poursuites.

À lire aussi

Comme le rapporte le site TMZ, Jussie Smollett a donc chargé son avocat d’attaquer la ville de Chicago – laquelle avait lancé une procédure contre lui pour se faire rembourser des frais de justice et le paiement d’heures supplémentaires pour les policiers ayant travaillé sur son affaire – pour malveillance. Il reproche à la ville d’avoir essayé de le faire passer pour le chef d’orchestre d’une fausse agression dont il aurait été la victime, survenue en janvier dernier. Il s’estime détruit médiatiquement et financièrement et demande réparation.

À l’époque, il avait accusé un homme blanc de l’avoir battu en pleine nuit en proférant des insultes racistes et homophobes. L’acteur, ouvertement homosexuel, avait immédiatement reçu le soutien de plusieurs stars avant de devenir un paria au fur et à mesure de révélations laissant penser qu’il avait tout inventé… Jussie Smollett maintient aujourd’hui encore sa version des faits.

Jussie Smollett appuie notamment son accusation sur le fait que les frères Osundairo, des coachs sportifs qu’il connaissait et qui auraient accepté un deal avec lui pour mettre en scène son agression, étaient restés 47 heures en prison et qu’ils n’avaient commencé à l’accuser que lorsqu’ils avaient obtenu l’assurance d’une immunité de la part de la police. Il dénonce ainsi un chantage qui lui a fait porter le chapeau.

Le comédien, qui incarnait Jamal Lyon dans la série Empire, traîne donc aussi en justice les frères Osundairo et plusieurs membres de la police chargés de l’enquête, dont le haut fonctionnaire Eddie Johnson.

Thomas Montet