Justin Bieber inquiet pour sa femme hospitalisée : “C’était vraiment effrayant”

0
163

La chanteur de sa femme, le mannequin Hailey Baldwin Bieber. Cette dernière avait été hospitalisée en urgence le 12 mars après avoir présenté des symptômes similaires à un accident vasculaire cérébral…

Justin Bieber est sorti du silence assourdissant qui entourait l’hospitalisation d’Hailey Bieber depuis un certain nombre de jours dû à un caillot de sang. C’est ce mercredi lors d’un concert à Denver que le Canadien a pris la parole sur le sujet. “La vie vous envoie parfois des balles incurvées. Vous savez, on ne peut pas tout contrôler. Comme ce soir la coupure d’électricité par exemple” a médité le chanteur devant son public. “Surement les gars vous savez, la plupart d’entre vous doit savoir ou ont vu ce qui est arrivé à ma femme, peut-être que vous avez vu, a-t-il commencé avant de donner des nouvelles rassurantes, elle va mieux, elle va bien. C’était effrayant vous savez, vraiment effrayant mais je sais au fond de moi que Dieu la tient dans la paume de sa main.” L’interprète de Baby s’est donc voulu optimiste et a surtout montré qu’il y avait eu plus de peur que de mal pour sa belle et tendre !

Pour rappel, la jeune femme de 25 ans avait présenté les symptômes d’un accident vasculaire alors qu’elle prenait son petit déjeuné. “Jeudi matin, j’étais assise à prendre mon petit déjeuner avec mon mari quand j’ai commencé à avoir des symptômes semblables à ceux d’un accident vasculaire cérébral et j’ai été emmenée à l’hôpital. Ils ont découvert que j’avais souffert d’un très petit caillot de sang au cerveau, ce qui a provoqué un petit manque d’oxygène, mais heureusement mon corps l’a expulsé tout seul et j’ai complètement récupéré en quelques heures” avait-elle expliqué sur Instagram. Elle avait finalement rassuré ses fans et remercié le personnel médical : “Bien que ce soit certainement l’un des moments les plus effrayants que j’ai traversés, je suis à la maison maintenant et je me porte bien, et je suis tellement reconnaissante envers tous les incroyables médecins et infirmières qui ont pris soin de moi !”