Justin Timberlake grillé avec une autre : Jessica Biel a-t-elle pardonné ?

0
52

Les photos publiées par les tabloïds britanniques étaient sans équivoque : un Justin Timberlake pompette qui tient tendrement la main de sa future partenaire d’écran, discretos sous la table lors d’une soirée. Samedi 23 novembre 2019, The Sun jetait un pavé dans la mare (ou plutôt un menhir dans un océan de drama) en diffusant ces photos, et une vidéo, aujourd’hui devenues virales. On y voyait le chanteur très proche d’une certaine Alisha Wainwright– avec qui il tourne actuellement le film Palmer- et qui avait une main sur sa cuisse.

À lire aussi

Les photos étaient tirées d’une soirée entre les gens de l’équipe du film, dans un bar de la Nouvelle-Orléans (États-Unis), preuves d’une supposée sale histoire d’adultère entre Justin Timberlake, qui est marié depuis de longues années à Jessica Biel. Une source proche des parents du petit Silas (4 ans) s’est exprimée dans les colonnes de E!. “Ils mettent tout à plat et essayent de rire de la situation. Mais c’était définitivement inapproprié et quelque chose qui mettrait n’importe qu’elle épouse en colère. Il a trop pu et s’est laissé allé…“, apprend-elle.

Un autre proche du couple a cependant assuré au média américain que Justin et Jessica allaient “arranger la situation“. “Leur mariage va survivre. Il se sent coupable et sait à quel point il a de la chance. Il dit que ce n’est pas une affaire d’Etat, qu’ils étaient juste en soirée ensemble et c’est tout“, poursuit-il à E!.

Malgré ces photos compromettantes, où Justin Timberlake ne semble pas porter d’alliance, le couple marié depuis 2012 semble réellement vouloir aller de l’avant. “La vidéo paraît compromettante, mais il n’y avait littéralement rien. C’était juste des amis, membres d’une équipe et des gens comme ça. Ils se connaissent tous et s’entendent bien. Allez quoi, ils sont sur un balcon en Nouvelle-Orléans et il est connu. Ce n’était rien“, avait détaillé une source à PEOPLE. Ni Justin, ni Alisha Wainwright, ni Jessica Biel n’ont réagit publiquement à la parution de ces délicats clichés.