Kanye West veut divorcer ! Le rappeur accuse Kim Kardashian d’être infidèle

0
209

Dire qu’il y a de l’eau dans le gaz serait un euphémisme. Kanye West s’est une nouvelle fois emparé de son compte Twitter pour régler ses comptes, et cette fois-ci, son épouse et belle-maman en ont pris pour leur grade. Le rappeur a expliqué que les apparences étaient trompeuses, et que sous l’épaisse couche de vernis installée par les Kardashian se camouflait… une séparation. “J’essaie de divorcer depuis que Kim a retrouvé Meek Mills au Warldolf pour ‘parler d’une réforme des prisons’“, explique-t-il, précisant que son épouse avait “dépassé les bornes“.

À lire aussi

On passe difficilement un jour sans que Kanye West rédige de lourdes accusations sur les réseaux sociaux… avant de décider de les supprimer. Parmi les derniers messages qui ont retenu l’attention, l’un dénonce la “suprématie blanche” de la famille Kardashian et un autre surnomme Kris Jenner “Kris Jong-Un“. Quelques heures plus tôt, le musicien s’était déjà lamenté à propos des agissements de sa femme. Selon lui, Kim Kardashian aurait essayé de le rejoindre dans le Wyoming “en compagnie d’un médecin” pour le faire interner “comme dans le film Get out.”

Le confinement ne les a pas aidés à resserrer les liens. “Kris et Kim font des déclarations officielles sans mon accord. Ce n’est pas ce qu’une femme fait à son mari“, regrette-t-il. Selon les informations du journal The Sun, Kim Kardashian et Kanye West vivent séparément puisqu’ils se sont hurlés dessus de manière quotidienne ces dernières semaines. Le père de famille s’est donc installé loin de sa femme et de ses enfants, loin de Calabasas, dans le bunker de son ranch situé dans le Wyoming avec quelques amis triés sur le volet. Comme tout ceci semble raisonnable.

Kanye West for President ?

Difficile de savoir s’il continue de croire qu’il peut rendre l’Amérique “great again“. Comme souvent, le rappeur change régulièrement d’avis et oscille entre oui ou non. Il a annoncé le 4 juillet 2020 qu’il se présenterait aux prochaines présidentielles des États-Unis et qu’il comptait bien prendre la relève de son ex-grand copain Donald Trump. Le 19 juillet dernier, il a même organisé son tout premier meeting en Caroline du Sud, un long monologue au cours duquel il a fondu en larmes et parlé avortement. Pendant qu’il accusait Kim Kardashian et Kris Jenner de vouloir contrôler sa vie, il a même signé ses écrits d’un “le futur président“. 2020 est décidément une année pleine de surprises…