Accueil Pure Télé Karine Ferri, prête à quitter TF1 pour France Télévisions ? “Il y...

Karine Ferri, prête à quitter TF1 pour France Télévisions ? “Il y a eu des échanges”

0
40

Même pendant ses vacances sur la Côte d’Azur, l’épouse de Yoann Gourcuff est revenue sur ses dix années de bons et loyaux services à la télévision auprès de Nice Matin, dimanche 8 août 2021. Figure emblématique aux côtés de Nikos Aliagas à la présentation de The Voice, la mère de Maël (5 ans) et Claudia (3 ans) à dévoilé vouloir arrêter la présentation de l’émission.

Je pense qu’avec le temps, les envies changent. On veut tester autre chose. Tout est une question de timing et pour moi, c’est le bon moment, je crois“, a-t-elle partagé. Face aux nombreuses spéculations faites à son sujet pour un départ chez France Télévisions, l’animatrice télé a tenu à mettre les choses au clair : “Il y a eu des échanges, mais vous savez, après, je ne regrette absolument rien, j’ai la chance d’évoluer en ligue 1, car TF1, c’est la ligue 1“.

Qu’est-ce qui change à la rentrée ?

Malgré son départ de The Voice, Karine Ferri a révélé qu’elle ne quittait pas la franchise puisqu’elle sera encore aux commandes de la version Kids. “Mon rôle est un peu plus intéressant, j’y ai plus de place, et en plus, j’adore être au contact des enfants“, a-t-elle nuancé. Elle aura aussi sa place dans la prochaine saison de Danse avec les Stars : “Camille Combal fera la première partie de soirée seul, puis j’enchainerai avec un talk-show. C’est un programme que je connais de l’intérieur, et qui véhicule des valeurs qui me sont chères.

À cela, la marraine de l’association Grégory Lemarchal s’est également vu confier l’animation d’une tout autre émission : Chroniques Criminelles. Un challenge pour cette dernière qui est d’ores et déjà enjouée par cette nouvelle opportunité. “Je suis contente que TF1 me fasse confiance pour reprendre les rênes de ce programme, car je suis passionnée de faits divers“, a-t-elle expliqué. Et de poursuivre, au sujet du premier épisode portant sur l’affaire Jubillar : “J’espère pouvoir me déplacer parfois, avoir des échanges avec des avocats.