Karine Le Marchand inquiète pour sa fille : “Elle vit une année particulière”

0
156

Karine Le Marchand est confinée dans le Sud de la France. Et elle n’est pas seule ! La présentatrice de M6 est avec sa maman, sa fille, ainsi que ses nièces. Un nouveau quotidien sur lequel elle s’est confiée auprès de nos confrères de TV Mag.

À lire aussi

En vingt-quatre heures à peine, Karine Le Marchand a décidé de louer une maison dans le Sud pour être avec sa famille durant la période de confinement. La belle brune de 51 ans continue à travailler à distance afin de préparer ses projets à venir. Chaque jour, elle fait également un live Instagram afin d’aider des personnes en mal d’amour à trouver leur moitié, à défaut de retrouver les agriculteurs de L’amour est dans le pré 2020 fin avril pour l’ouverture du courrier.

Karine Le Marchand n’oublie pas de prendre un peu de temps pour elle, mais surtout pour sa famille. Si elle a peur d’attraper le Covid-19, elle craint surtout pour la santé de sa maman : “Je suis plus inquiète pour ma mère, qui a 75 ans, que pour moi.” Elle est tout aussi inquiète pour sa fille Alya (née en 2003) qui devait passer le baccalauréat au printemps. Comme tous les élèves, elle ne passera pas les épreuves en fin d’année comme cela se fait habituellement. À cause de la pandémie, les candidats aux bacs seront évalués sur la base d’un contrôle continu. “Elle vit vraiment une année particulière entre les grèves, les gilets jaunes et le nouveau coronavirus“, a précisé l’animatrice.

Interrogée sur la manière dont sa fille vivait cette situation, Karine Le Marchand a répondu : “Ce n’est pas facile, car elle a par exemple dû faire un DST de quatre heures en philosophie. La maison n’est pas géante et elle doit s’isoler, elle n’est pas au calme, je trouve ces conditions très dures pour les élèves.

Espérons pour Alya que tout se passera au mieux.