Karine Le Marchand jugée capricieuse ? Elle lance une rumeur en guise de réponse

0
74

Karine Le Marchand aurait-elle pris la mouche après la dernière diffusion de Touche pas à mon poste mardi 22 septembre 2020 ? À en croire sa dernière story Instagram, ce n’est pas impossible. En effet, la plus célèbre des entremetteuses a partagé un message quelque peu énigmatique sur le réseau social. Un message tiré de la page d’un autre compte. “Venez, on lance la rumeur que se mêler de son cul ferait maigrir…“, peut-on lire sous un émoji hilare annoté par Karine Le Marchand.

À lire aussi

Si elle se veut amusée par cette affaire, son texte laisse tout de même à penser qu’elle n’aurait pas très bien digéré les récents propos de Jean-Michel Maire dans Touche pas à mon poste. Le chroniqueur de Cyril Hanouna révélait dans l’émission qu’elle aurait été amenée à faire passer la diffusion de son programme On ne répond plus de rien d’hebdomadaire à mensuelle en raison de ses “caprices de star”.

Elle a exigé pour son émission une assistante personnelle pour prendre les coups de téléphone, etc., une programmatrice personnelle, parce qu’elle la partage avec Ophélie Meunier qui a de meilleurs invités. Elle voulait qu’il y ait plus de pubs sur son émission sur RTL…“, a assuré le chroniqueur. Face aux réticences de la station de radio et de ses dirigeants, l’animatrice aurait donc décidé de tout lâcher. RTL a fait des pieds et des mains pour qu’elle revienne quand même une fois par mois et sauver la face“, avait conclu Jean-Michel Maire.

Pourtant, de son côté, Karine Le Marchand, faisait plutôt état d’un “burn-out” pour justifier ce changement. Sur Instagram, elle expliquait être à bout. “Malgré des débuts sur les chapeaux de roues sur RTL, On ne répond plus de rien va passer en mensuel, sans doute le samedi après-midi, parce que je ne m’en sors pas. Il faut dire la vérité. À cause de la Covid, le tournage de La France a un incroyable talent a été reculé, L’amour est dans le pré aussi et avec les montages d’Opération Renaissance, je n’y arrive pas. Je me sentais un peu partir en travaillant jour et nuit et ce n’était plus possible.