Kim Glow en larmes pour se confier sur son non-désir d’avoir des enfants : “Il y a une solution radicale…”

0
15

Kim Glow est apparue au plus mal, lundi 31 mai 2021, sur ses réseaux sociaux. Dans sa chambre, la jeune femme de 35 ans s’est confiée avec honnêteté sur un sujet qui la tracasse énormément ces derniers temps : celui des enfants. Pas certaine de vouloir être mère, la brunette souvent au coeur de polémiques a expliqué envisager d’avoir recours à une opération pour éviter de tomber enceinte.

Je suis en plein doute parce que je suis à un âge où je peux avoir des enfants, le virage c’est maintenant, et j’ai essayé de me convaincre que j’en voulais et le problème c’est qu’au fond de moi, je n’ai pas du tout envie. Et il y a une solution radicale, c’est de me faire ligaturer les trompes“, a-t-elle déclaré sur Snapchat. Un cap irréversible qu’elle est loin de prendre à la légère.

Je me pose un milliard de questions. (…) J’ai l’impression d’être égoïste et en même temps, je ne fais pas exprès, c’est ce que je ressens au fond de moi. Je me demande si je suis normale de penser comme ça. J’ai envie de pleurer. J’essaye de comprendre pourquoi je veux me faire ligaturer les trompes mais en tout cas je suis terrifiée à l’idée de tomber enceinte. Je ne veux pas prendre la pilule, avoir un stérilet, je n’imagine même pas c’est pas la peine“, a-t-elle poursuivi.

Après quoi, Kim Glow n’a pas su retenir ses larmes, craignant que cette décision ait de graves conséquences sur son couple avec son mystérieux petit ami. “Je n’arrive pas à me calmer, je ne fais que pleurer, j’ai peur que mon compagnon me quitte… Est-ce qu’on s’aimera assez pour rester tous les deux toute la vie, je ne sais pas… Est-ce que je vais perdre l’homme de ma vie parce que je ne veux pas d’enfants ? Je me pose un million de questions mais au fond de moi je n’en veux pas, j’ai l’impression d’être une mauvaise personne“, s’est-elle effondrée.

Après avoir reçu de nombreux messages d’internautes, Kim Glow a confié vouloir encore réfléchir avant de sauter le pas. Affaire à suivre donc…