Kim Glow et la chirurgie esthétique : peau mal recollée, poitrine trop lourde… son corps ravagé

0
626

C’est en 2013 que les téléspectateurs ont découvert Kim Glow. Dans Les Marseillais à Cancún (W9), la jolie brune était venue sur le tournage faire une surprise à sa meilleure amie de l’époque, Shanna Kress. Au fil des émissions de télé-réalité, Kim Glow, de son vrai nom Sophie Laune, s’est créé un personnage : celui de la bimbo siliconée et écervelée. Aujourd’hui, à 35 ans, elle ne s’y reconnaît plus et regrette notamment ses multiples opérations de chirurgie esthétique.

À lire aussi

Devant les caméras de TFX, qui a consacré un reportage aux nouvelles vies de stars de télé-réalité, Kim Glow tente de renouer avec la danse, sa passion depuis toujours. Adolescente, la brunette qui était à l’époque blonde avait même atteint un très bon niveau en danse classique. Mais elle a finalement tenté sa chance dans Les Marseillais puis Les Anges, laissant de côté sa carrière artistique.

Kim Glow regrette la chirurgie esthétique : “Ce n’est plus moi”

Lors d’un cours de danse, après sept ans sans pratiquer, Kim Glow fond en larmes. Sa jambe gauche la fait souffrir depuis une opération de chirurgie esthétique ratée… “En fait j’ai subi une liposuccion… Ça ne se voit pas esthétiquement, mais la peau s’est mal recollée. Quand je danse, j’ai super mal“, regrette la jeune femme.

Cette liposuccion n’est pas son seul regret. “Et ma poitrine… Je n’ai plus de centre de gravité, lance-t-elle entre rires et larmes. C’est trop lourd, ça me gêne. Ce n’est plus moi.” Son imposante plastique l’empêche ainsi de danser librement : “Je ne sais plus tourner, je te fais un ou deux tours pas plus…

Ces années passées sous les mains de chirurgiens, pour de nouvelles fesses ou une augmentation mammaire, et loin des studios de danse l’ont anéantie. “À cause de toutes opérations, j’ai laissé tomber ma passion“, conclut-elle, amère.

Rappelons qu’en janvier dernier, après le tournage de ce reportage, Kim Glow annonçait avoir eu recours à une réduction mammaire. Prochaine étape, enlever les prothèses qu’elle porte aux fesses ? Affaire à suivre…