Kim Glow : Propos complotistes et déplacés, nouveau dérapage et polémique

0
98

Il est évident que Kim Glow ne connaît pas l’expression “Il faut tourner sept fois sa langue dans sa bouche avant de parler” sinon elle dirait beaucoup moins de bêtises. La dernière est juste terrifiante. Samedi 9 mai 2020, sur Snapchat et sur Instagram, la bimbo des Marseillais a évoqué des théories complotistes autour du coronavirus.

À lire aussi

Prise d’une “illumination“, la jeune femme connue pour sa plastique et ses opérations de chirurgie esthétique a complètement craqué et on espère que sa communauté n’adhère pas à ses propos. En somme, Kim Glow a déclaré sur les réseaux sociaux que la pandémie est en fait “une guerre bactérienne” : “Il faut savoir qu’on est trop sur terre, il faut être réaliste la planète est surpeuplée donc ils ont créé ce virus pour tuer les plus faibles pour que la planète s’allège“, a-t-elle déclaré. Pour elle, cette théorie est d’ailleurs “une évidence“. Mais ça, c’était encore soft comparé à la suite.

Son discours a pris une tournure totalement déplacée puisque Kim Glow a fait référence ensuite à une sombre partie de l’Histoire contemporaine : “Aujourd’hui, tu ne peux pas t’amuser à faire des guerres. Avec la bombe nucléaire, toute la planète crève d’un coup. Donc ils ont créé ce virus pour que les plus faibles crèvent. C’est une sorte de… comme le truc qu’on étudie à l’école… comment ça s’appelle… les camps de concentration. En gros, là c’est une guerre pour les plus faibles. C’est horrible mais c’est vrai.”

Selon l’analyse de Kim Glow donc, le coronavirus a été créé pour régler le problème d’une planète “surpeuplée” : “Là, avec les personnes âgées qui meurent, ça va alléger les caisses de retraite pour l’Etat“. Et elle conclut : “la fin du monde approche“. Merci pour la note d’espoir…

Ce n’est pas la première fois que l’influenceuse dérape. Après avoir qualifié la Tunisie de dictature à la mi-mars et avoir été largement moquée, quelques jour plus tard, elle avait eu des propos odieux envers les personnes qui gagnent le SMIC : “Votre haine je m’en fous à partir du moment où je gagne plus d’argent ! Vous, après le coronavirus, vous allez reprendre votre petite vie de merde à travailler toute la journée pour un SMIC pour payer vos factures. Moi après le coronavirus, je peux me casser où je veux, comme d’habitude aux Maldives, peu importe ! Moi ma vie est géniale. Donc votre haine, du moment que ça me fait gagner de l’argent, je m’en fous !”