Koh-Lanta 2022 : Olga raciste ? Yannick s’exprime, Denis Brogniart monte au créneau !

0
22

Mardi 22 mars 2022, TF1 diffusait le cinquième épisode de Denis Brogniart et au cours de laquelle Stéphanie a été éliminée. Autre événement marquant : lors du conseil des Matingi jaunes, Olga a fait part de sa crainte de Yannick. La danseuse venue du Kazakhstan révèle avoir peur des réactions de son coéquipier basketteur. Des mots durs que l’aventurier a eu du mal à accepter. Et il n’est pas le seul. Sur les réseaux sociaux, Olga a été taxée de racisme. Yannick prend alors la parole et s’explique.

Je vois, sur les réseaux, bon nombre de réactions vis-à-vis du conseil et des propos tenus par Olga à mon encontre. Gardez à l’esprit que nous sommes dans un jeu, certes exceptionnel à tout point de vue, mais un JEU“, déclare-t-il, décontenancé par les attaques contre sa camarade. Et de poursuivre : “Olga a donné sa perception de ma personne et cela lui appartient. Cela m’a surpris car aux antipodes de qui je suis et de ce que je souhaite véhiculer comme valeurs et sentiments. Surtout pour une certaine petite fille qui me regarde avec admiration. Je pense qu’au-delà des propos que j’estime assez violents sur l’instant, Olga n’est pas raciste et elle n’a jamais montré envers moi un comportement qui laissait penser que…

Mais Yannick est aussi soucieux du ressenti des téléspectateurs. “Dans le même temps, je mesure la portée et l’impact que cela peut avoir sur la communauté noire. Et j’en suis navré. Nous en sommes encore à ce niveau et ça me peine, regrette-t-il. Laissons les violences de toutes sortes loin de ça et loin de ce moment de partage, de rigolade, de suspense et d’émotions.

Même son de cloche du côté de Denis Brogniart. Lors d’un live sur Instagram avec l’éliminée Stéphanie, l’animateur tient à remettre les pendules à l’heure. “On peut exprimer des difficultés sans immédiatement être taxé d’être raciste. J’ai trouvé ça d’une bêtise les amis, mais d’une bêtise intersidérale“, s’agace-t-il avant d’assurer qu’Olga “n’est absolument pas raciste”. Et d’ajouter : “Mais par pitié, s’il vous plaît, arrêtez ! C’est une bêtise abyssale que de mettre du racisme où il n’y en a pas. Croyez-moi, il n’y en a absolument pas !” Le débat est donc clos !