Koh-Lanta aux Fidji : le jour où un cyclone a ravagé le lieu du tournage

0
63

En avril 2020, le cyclone Harold a balayé le Pacifique et s’est abattu sur les Fidji, provoquant des inondations et des dégâts matériels, après avoir dévasté les îles Salomon et Vanuatu. Une tragédie qui a touché de plein fouet le lieu de tournage de Koh-Lanta.

À lire aussi

Ce cyclone qui a d’abord été de catégorie 5, la plus dangereuse, s’est affaibli pour descendre au niveau 4. Cependant, il a touché les Fidji avec des vents allant jusqu’à 240 km/h. Un ex-aventurier de Koh-Lanta, Frédéric, ancien candidat de la saison diffusée en 2019, s’en était ému sur les réseaux sociaux. “L’enfer au paradis… Un cyclone a frappé les Fidji, notamment à l’endroit du tournage des derniers Koh-Lanta (La Guerre des chefs et L’Île des héros). De tout coeur avec nos amis fidjiens !“, avait-il inscrit. Son post dévoilait également une vidéo marquante de l’ouragan. La société de production Adventure Line Productions avait aussi réagi : “Grosse pensée pour les îles Fidji qui viennent de subir le cyclone Harold. Heureusement, nos amis fidjiens, avec qui nous avons collaboré depuis plusieurs saisons, sont sains et saufs et ne déplorent que des dégâts matériels.

Des soldats et des policiers ont été dépêchés pour nettoyer les décombres après la tempête. De son côté, le gouvernement australien avait promis 350 000 dollars australiens d’aides pour la reconstruction. La Nouvelle-Zélande avait pour sa part promis de l’aide humanitaire. Au total, Harol avait 27 morts.

En 2006, lors du tournage de l’émission au Vanuatu, saison qui a vu la victoire de François-David, les aventuriers ont dû faire face à un cyclone et à un séisme au cours duquel le totem d’immunité a perdu un bras !