Koh-Lanta : Des candidats recrutés sur critères physiques ? Une condition interpelle, la prod’ s’explique

0
14

TF1. Et après 20 ans de succès – anniversaire célébré via la saison All Stars Koh-Lanta, La Légende en 2021 –, l’émission continue à se réinventer. Alors que la prochaine saison, tournée aux Philippines, est déjà dans la boîte, la production caste déjà les candidats d’une nouvelle édition. Les candidatures sont ouvertes à tous, il suffit de répondre aux quelques questions d’ALP, société productrice du jeu de survie, et d’envoyer des photos. L’une de ces conditions pose problème à certains internautes…

Pour espérer passer la première étape, des informations personnelles comme le nom, l’âge, la profession, la nationalité ou encore la situation familiale sont à donner. Aussi, les futurs candidats doivent livrer leurs motivations en quelques lignes. Enfin, trois clichés sont demandés dans le dossier d’inscription : un portrait en gros plan, une photo en pied et une photo en maillot de bain. C’est cette troisième image qui dérange. Sur Twitter, plusieurs apprentis Robinson s’insurgent de cette requête et accusent la production de choisir les aventuriers sur des critères physiques.

Face aux incompréhensions et coups de gueule de certains téléspectateurs, la production s’explique. Contactée par nos confrères du HuffPost, Adventure Line Productions se dit plutôt surprise de ces réactions. “Des photos en maillot de bain n’est pas une nouvelle demande dans le processus de casting sur Koh-Lanta. En effet, dès la première saison il était déjà demandé de telles photos“, indique-t-on. Plus encore, en demandant une photo en maillot de bain, la production peut ainsi “s’assurer que la personne qui postule pour devenir concurrent n’a pas de problème à se présenter devant un appareil photo et donc une caméra en maillot de bain“. Surtout que, comme le précise ALP, les aventuriers passent près de 95% du temps d’émission ainsi.

Enfin, la production assure qu’elle n’a “jamais exclu quelqu’un du processus de sélection, sur photo, ou sur des critères physiques“. Et d’appuyer ses dires : “D’ailleurs, il suffit de regarder les profils des aventuriers saisons après saisons, pour s’en rendre compte. Nous n’avons pas de critères physiques uniques.” Le débat est clos !