Koh-Lanta – Une aventurière touchée par une maladie insoignable : elle raconte son horrible calvaire

0
62

Depuis sa Normandie natale, elle aspirait à une vie bien plus palpitante. Lassée du beurre, du cidre et des vaches, s’installer à Paris a changé sa vie… Se sentir plus proche et connectée de toutes ses stars préférées que presque personne, dans sa Normandie, ne connaît… À part Amandine Petit bien sûr, Miss Normandie et Miss France !

“Depuis deux ans, je vie un enfer”. Sara Lopez, candidate à plusieurs reprises de Koh-Lanta, ne cache rien de la situation difficile dans laquelle elle se trouve depuis plusieurs mois. Malgré les douleurs et parfois le manque d’espoir, elle a décidé de se lancer un nouveau défi de taille, comme elle l’a expliqué à “Nice-Matin”.

Sara Lopez a participé trois fois à son mari Reynald – souffre d’une maladie non reconnue et non joignable : le syndrome douloureux régional complexe (SDRC) ou algodystrophie. Elle lui a été diagnostiquée il y a deux ans et touche son genou. Depuis la grande sportive vit un calvaire mais se lance malgré tout dans un tout nouveau défi de taille, un trek de cinq jours dans le désert marocain baptisé “Elles marchent”. Le début de l’aventure est fixé au 25 février prochain et elle sera accompagnée de trois autres aventurières emblématiques de Koh-Lanta : Alexandra, Wafa et Amel.

Nice-Matin est allé à la rencontre de Sara Lopez avant son grand départ, une interview publiée dans l’édition du 19 février 2022 dans laquelle l’aventurière évoque son rude combat contre la maladie. Face à la souffrance et au désespoir, Sara a parfois pensé au pire, allant jusqu’à avoir des pensées suicidaires. “Des douleurs lancinantes, par moments violentes, de la chaleur, comme des coups d’électricité. Je vis constamment avec des douleurs, explique-t-elle à Nice-Matin. J’ai eu des moments de doutes où je me suis dit ‘je vais me mettre une corde au cou‘.” Par le passé, l’ancienne candidate de Koh-Lanta avait révélé qu’elle avait demandé à se faire amputer pour stopper la douleur mais que cela lui avait été refusé.

Marraine de l’association DRC Algodystrophie, Sara Lopez sait que le trek dans lequel sera très difficile et que son corps ne supportera peut-être pas ce nouveau défi de taille. Mais qu’importe, combattante dans l’âme, elle veut aller jusqu’au bout. “Je sais que je vais galérer, mon genou ne supportera pas mais je ramperai s’il le faut“, assure la sportive aux nombreux tatouages, qui pourra compter sur ses amies de Koh-Lanta pour l’aider dans les moments difficiles.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook

Koh-Lanta