“La colère est là !” : Dominique Farrugia très remonté dans On est en direct, une ministre en prend pour son grade

0
17

Le samedi 6 novembre 2021, un nouvelle émission de On est en direct était diffusée sur France 2. Des personnalités de tous milieux sont venues y défendre leurs opinions et leurs différents projets. Parmi eux, Sophie Cluzel, secrétaire d’Etat chargée des Personnes en situation de handicap. Le réalisateur atteint de sclérose en plaques sort un livre Elle n’e m’a jamais quitté (ed. Robert Laffont).

La femme politique a d’emblée reconnu un manque d’accessibilité en France. “Ouvrons le débat sur les handicapés. Il n’est pas suffisamment ouvert, vous le savez comme moi. Combien sont au chômage, combien ne peuvent pas travailler, prendre le métro…“, a lancé Dominique Farrugia. Sophie Cluzel a alors avancé un taux de chômage en “baisse” chez les personnes handicapées. “Je ne nie pas que nous avons des problèmes mais on est dans une dynamique”, a-t-elle ajouté.

Comme beaucoup de personnes handicapées, Dominique Farrugia n’apprécie pas vraiment la dernière campagne de sensibilisation, trop lisse à son goût face aux injustices et discriminations vécues au quotidien. “La colère est là parce que je la vis au quotidien, parce qu’elle m’emmerde, parce que ça m’emmerde la vie que je peux avoir si j’ai pas quelqu’un qui m’aide pour descendre un trottoir parce que le trottoir est trop haut, si je ne peux pas rentrer dans un ascenseur parce qu’il est trop petit, parce que vous me dites que tous les bus sont accessibles alors que tous les bus ne le sont pas, parce que les gens ne veulent même pas se pousser parce qu’on peut pas rentrer etc. Donc c’est chouette de montrer un petit tatouage, mais pfff… Allons plus loin“, a réclamé le cinéaste.

Samedi, d’autres personnalités comme Nora Hamzawi, Léo Walk, Lujipeka, Philippe Francq, Anthony Palou ou encore Eric Giacometti étaient aussi présentes sur le plateau de Léa Salamé – qui va perdre son complice Thomas Sotto dans Elysée 2022 – et de Laurent Ruquier.