“La forêt” de Notre-Dame de Paris, joyau de l’architecture médiévale

0
67

Non visible par les visiteurs, la charpente de la cathédrale Notre-Dame de Paris, surnommée la “forêt” et dévorée ce lundi par les flammes, était un joyau de l’architecture médiévale constitué de poutres vieilles pour les plus anciennes de huit siècles.

Comme le souligne le site internet de la cathédrale, la charpente de Notre-Dame est l’une des charpentes les plus anciennes de la ville, et est surnommée la “forêt” en raison de son enchevêtrement de poutres en bois de chêne, chacune taillée dans un arbre différent.

Elle présente des dimensions impressionnantes, même pour un bâtiment contemporain : plus de 100 m de longueur, 13 m de largeur dans la nef, 40 m dans le transept et 10 m de hauteur.

Selon le site de la cathédrale, la charpente d’origine, datant de 1160-1170, a disparu mais certains de ses éléments ont été réutilisés lorsqu’elle a été remplacée par une nouvelle structure en 1220, à la suite d’un incendie ou de travaux d’agrandissement. Dans la nef, elle a été installée entre 1220 et 1240.

“Si les charpentes du chœur et de la nef ont traversé les siècles, celles des transepts et de la flèche furent refaites au milieu du XIXe siècle lors de la grande campagne de restauration de la cathédrale sous la direction de Viollet-le-Duc”, ajoute le site. Elles s’en distinguent par leurs dimensions plus imposantes et plus espacées que celles du Moyen-Âge.